L’adaptation rapide et l’esprit d’avant-garde sont importants dans les affaires extérieures du PCV

Dimanche, 03 février 2019 à 16:26:54
 Font Size:     |        Print
 

Hoàng Binh Quân, chef de la Commission des Relations extérieures du CC du PCV. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Hoàng Binh Quân, membre du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) et chef de la Commission des Relations extérieures du CC du PCV, a accordé au Journal Nhân Dân une interview sur les affaires extérieures du Parti communiste du Vietnam en 2018 et les plans d’action du Vietnam dans le contexte de son intégration internationale.

Une année dynamique et créative dans les relations extérieures du Parti communiste du Vietnam

Dans un contexte marqué par des évolutions complexe et imprévisible de la situation régionale et mondiale, les relations extérieures du Parti communiste du Vietnam au cours de l’année dernière ont enregistré diverses bonnes réalisations grâce à leur dynamisme et leur créativité. Pourriez-vous préciser certaines de ces performances remarquables ?

Les changements complexes et imprévisibles de la situation régionale et internationale ces derniers temps ont provoqué plusieurs impacts à la sécurité et au développement des pays dans le monde entier, y compris au Vietnam. De grands pays ont mis en œuvre certaines modifications de leurs politiques, en renforçant la réalisation de cibles stratégiques dans le but de créer une compétitivité en matière de politique, de défense et d’économie. Le monde a connu une escalade du nationalisme, du populisme et du pragmatisme ces derniers temps. En outre, la loi internationale et les mécanismes multilatéraux doivent faire face à de nombreux défis. Les tendances à l’hégémonie et au comportement unilatéral tendent à augmenter. Les mécanismes multilatéraux connaissent beaucoup de difficultés dans le traitement des questions internationales. Des “ points chauds ” comme le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie-Pacifique ont noté des défis plus complexes. L’Asie-Pacifique attire de plus en plus l’attention des pays dans la région et dans le monde. Mais il y a aussi des conflits fondamentaux du monde, parce que cet endroit est considéré comme un point d’intersection des intérêts, ainsi que comme une position stratégique dans les politiques des grands pays.

Dans ce contexte, les affaires extérieures du Parti communiste du Vietnam ont attaché une grande importance à améliorer le dynamisme et la créativité dans la mise en œuvre des activités effectives.

Le Parti communiste du Vietnam a activement intensifié ses liens avec les Partis au pouvoir des pays socialistes et des pays voisins ayant des frontières communes. Les bonnes réalisations des travaux extérieurs entre les Partis ont contribué à consolider la confiance politique, permettant de créer des bases politique stratégique entre le Vietnam et les autres pays. Les relations entre le Parti communiste du Vietnam et le Parti populaire révolutionnaire du Laos, comme entre le Parti communiste du Vietnam et le Parti communiste de Chine cette dernière année ont été approfondies. De plus, le Parti communiste du Vietnam a élargi ses activités de coopération avec le Parti populaire du Cambodge dans divers domaines. En ce qui concerne les relations avec le Parti communiste de Cuba, le caractère historique spécial des relations entre Cuba et le Vietnam a établi une confiance politique entre les deux Partis, les deux États et les deux peuples.

Le Parti communiste du Vietnam continue à participer activement et activement aux forums multilatéraux au profit des partis politiques du monde. À un niveau multilatéral, le Vietnam participe aux forums des forces communistes, des ouvrières et de n’importe quel parti politique.

Une bonne coordination avec les forces chargées en relations extérieures

Dans les temps à venir, comment le Parti communiste du Vietnam devra réaliser les travaux de relation extérieure dans le but de maintenir l'environnement paisible et stable pour le développement du pays et la garantie des intérêts nationaux ?

Dans l’avenir, la situation dans le monde continuera d’évoluer rapidement et de manière imprévisible. Les questions de sécurité régionale et mondiale seront de plus en plus compliquées. La concurrence stratégique entre les grands pays sera de plus en plus féroce. En outre, la tendance multipolaire et multicentrique continuera à être encouragée. La paix, la coopération et le développement seront encore des besoins principaux des pays. Les tendances à l’hégémonie, au protectionnisme commercial, aux menaces et à la volonté d’utiliser le pouvoir dans les relations internationales tendent à s’accentuer, créant plusieurs défis à l’égard de la loi et de la sécurité internationale. En outre, la concurrence entre les partis politiques dans certains pays est féroce, causant des changements rapides sur leur scène politique.

C’est pourquoi l’adaptation rapide et l’esprit d’avant-garde des travaux extérieurs du Parti communiste du Vietnam seront encouragés dans les temps à venir. Le Vietnam doit saisir toutes les occasions pour garantir la mise en œuvre optimale des intérêts nationaux, pour maintenir efficacement un environnement paisible et stable pour le développement du pays, la protection de l’indépendance, la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale, ainsi que pour profiter au maximum les ressources internationales visant à améliorer le statut et la position du Vietnam sur la scène mondiale.

Dans cet esprit, les relations extérieures du Parti communiste du Vietnam devraient se concentrer sur les tâches principales suivantes :

Premièrement, il est nécessaire d’organiser avec succès des visites de travail des délégations du Parti communiste du Vietnam, notamment de haut niveau, et de promouvoir l’efficacité des mécanismes et des programmes de coopération entre les partis politiques à travers des séminaires thématiques, des dialogues politiques, des cours de perfectionnement en faveur des cadres et des fonctionnaires, etc. Le Vietnam devrait consolider davantage la confiance politique avec les autres pays socialistes et les pays voisins.

Deuxièmement, le Parti communiste du Vietnam devrait intensifier ses relations avec des autres partis politiques des pays partenaires importants, en particulier avec les partenaires stratégiques et intégraux.

Troisièmement, le Parti communiste du Vietnam devrait renforcer ses liens avec les partis opérant pour les intérêts des forces communistes et ouvrières dans le monde, promouvoir activement son rôle au sein des forums multilatéraux, proposer des initiatives convenables aux intérêts vietnamiens, ainsi que profiter du soutien de la communauté internationale destinée au Vietnam sur les questions mondiales importantes. Il faut également accélérer une collaboration étroite entre les activités extérieures du Parti communiste, de l’État et du peuple du Vietnam.

Comment les trois piliers des relations extérieures au niveau du Parti communiste, de l’État et du peuple se coordonnent afin d’obtenir de bons résultats en la matière ?

Les bonnes performances des relations extérieures ces derniers temps sont considérés comme un témoin de la justesse et de la perspicacité du XIIe Congrès du Parti communiste du Vietnam dans la détermination des politiques concernant les Affaires extérieures. Dans le but d’intensifier la connexion synchronisée et intégrale entre les forces chargées des relations extérieures, on doit faire attention aux points suivants :

Tout d’abord, le Vietnam devrait renforcer sa collaboration dans la recherche, la prévision des stratégies et la proposition des mesures, comme développer des ressources humaines qualifiées en la matière répondant au besoin de la période d’intégration internationale.

Ensuite, il est nécessaire de gérer efficacement les activités extérieures, d'innover dans les contenus et les formes des travaux extérieurs, ainsi que de promouvoir la coordination dans le règlement des situations d'urgence.

Merci Monsieur !

NDEL