Hisser la coopération Mékong-Japon au niveau de partenariat stratégique

Mardi, 09 octobre 2018 à 15:31:07
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a proposé de bâtir un « réseau d'innovation Mékong - Japon ». Photo : VGP

Nhân Dân en ligne - Les dirigeants du Japon et de cinq pays de l’Asie du Sud-Est situés le long du Mékong qui se sont réunis mardi à Tokyo lors du 10e sommet Mékong-Japon sont convenus de porter la coopération Mékong-Japon au niveau du partenariat stratégique et d’adopter la Stratégie de Tokyo 2018.

Le 10e sommet Mékong-Japon s’est tenu le 9 octobre sous la présidence du Premier ministre japonais Shinzo Abe. Y ont assisté les Premiers ministres vietnamien Nguyên Xuân Phuc, cambodgien Hun Sen, laotien Thongloun Sisoulith, thaïlandais Prayuth Chan-ocha et la conseillère d’État du Myanmar Aung San Suu Kyi.

Le nouveau Stratégie de Tokyo 2018 pour la coopération Mékong-Japon s’articule autour de 3 piliers : une connexion dynamique et efficace, la prépondérance de l’homme au sein de la société, et la croissance verte du Mékong.

Pour assurer une connectivité dynamique et efficace, les cinq pays et le Japon vont promouvoir une « infrastructure de qualité » dans le transport, les télécommunications, l'énergie, le commerce, l'investissement et l'économie numérique.

Les mesures à prendre dans le cadre du pilier humain visent à développer des ressources humaines dans l'industrie, l'intelligence artificielle, la finance, l'agriculture et l'industrie alimentaire, et à renforcer la coopération dans la santé, l'éducation et le secteur judicaire.

Les dirigeants des pays concernés sont tombés d’accords pour organiser « l’Année d’échanges Mékong-Japon 2019 » afin de renforcer la compréhension et les échanges entre les peuples des pays du Mékong et le Japon.

Sur le plan de la croissance verte du Mékong, le Japon et les pays du Mékong travailleront ensemble pour faire face aux changements climatiques dans la région et à leurs défis communs dans la gestion des ressources en eau et dans la réduction, le traitement et le recyclage des déchets.

Lors du sommet, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a proposé le développement d’un « réseau d'innovation Mékong - Japon » afin de renforcer les liens et les échanges entre les centres de recherche et entre les start-ups du Japon et des pays du Mékong.

NDEL