Le Vietnam et Singapour s’engagent à coopérer étroitement au sein de l’ASEAN

Mercredi, 12 septembre 2018 à 17:34:21
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à droite) et son homologue singapourien Lee Hsien Loong, le 12 septembre à Hanoi. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, a rencontré ce mercredi son homologue singapourien Lee Hsien Loong, en marge du Forum économique mondial sur l’ASEAN 2018 (WEF-ASEAN) en cours à Hanoi.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a salué la participation de son homologue singapourien au WEF-ASEAN 2018, ce qui témoigne du rôle et de la haute responsabilité de Singapour en tant que président de l’ASEAN en 2018.

Le chef du Gouvernement vietnamien a félicité Singapour pour ses réalisations remarquables en matière économique, scientifique et technologique. Il a demandé à Singapour d’aider le Vietnam à saisir les opportunités de la 4e Révolution industrielle et à appliquer les technologies numériques dans les processus de gouvernance et d’urbanisation.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a appelé la partie singapourienne à transférer des technologies et à investir au Vietnam dans le développement des infrastructures, des parcs de logiciels et des start-ups.

Le PM Lee Hsien Loong, de son côté, a hautement apprécié la participation des villes vietnamiennes comme Hanoi, Dà Nang et Hô Chi Minh-Ville au réseau des villes intelligentes de l'ASEAN dans le but de valoriser leurs potentiels et leurs atouts pour devenir les premières zones urbaines de la région.

Les deux PM se sont déclarés réjouis du maintien régulier des rencontres et des échanges de vue entre les dirigeants des deux pays, ce qui a contribué de manière significative au renforcement du partenariat stratégique Vietnam-Singapour.

Ils ont convenu de continuer à aider la communauté des entreprises des deux pays à élargir leurs investissements et leurs affaires dans leurs pays respectifs. Selon eux, il est important de mettre en place un cadre politique transparent et stable et de dégager à temps les obstacles entravant l’augmentation des échanges commerciaux bilatéraux.

S’agissant des questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux chefs du gouvernement se sont engagés à promouvoir une coopération et une coordination étroites au sein de l’ASEAN pour concrétiser l’esprit de résilience et d’innovation. Ils ont aussi jugé nécessaire de consolider le consensus et la solidarité au sein de l’ASEAN, de valoriser le rôle central de l’association et de défendre les principes du bloc concernant les questions clés liées à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans la région et en Mer Orientale en particulier.

Les deux dirigeants se sont aussi mis d’accord pour garantir la sécurité, la sûreté et la liberté de navigation maritime et aérienne, ainsi que respecter strictement le droit international.

Ils ont enfin affirmé soutenir l’accélération de la libéralisation du commerce et des liens économiques régionaux, avant de s’engager à se coordonner étroitement avec les autres pays concernés en vue de mettre fin aux négociations sur l’Accord de partenariat économique global régional (RCEP).

NDEL