Le WEF ASEAN 2018 démarre officiellement à Hanoi

Mercredi, 12 septembre 2018 à 15:21:35
 Font Size:     |        Print
 

Des dirigeants au WEF ASEAN 2018, le 12 septembre à Hanoi. Photo : VGP

Nhân Dân en ligne - Le Forum économique mondial sur l'ASEAN (WEF ASEAN) 2018 s'est ouvert officiellement le 12 septembre à Hanoi avec une session plénière sous la coprésidence du Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc et du fondateur et président exécutif du WEF, Klaus Schwab.

Le WEF ASEAN 2018, intitulé «ASEAN 4.0: l’entreprenariat et la révolution industrielle 4.0», a réuni des dirigeants des pays de l'ASEAN et des pays partenaires, plus de 1 000 délégués membres du WEF et des représentants d'entreprises du monde entier.

La session d'ouverture, qui a également enregistré la présence du Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, s'est concentré sur les priorités de l'ASEAN à l'ère de l'industrie 4.0.

Lors de son discours, le président exécutif du WEF, Klaus Schwab, a déclaré que l’industrie 4.0 apporterait des changements fondamentaux et révolutionnaires dans les modèles commerciaux, les économies et les sociétés. La concurrence mondiale sera façonnée par la compétitivité plutôt que par des facteurs de coût. Dans ce contexte, les pays qui parviendront à maîtriser l'industrie 4.0 auront des écosystèmes innovants et entrepreneuriaux.

Pour avoir des orientations positives dans l'industrie 4.0, les gouvernements des pays membres de l'ASEAN doivent créer des conditions favorables pour les jeunes entreprises ainsi que pour les petites et moyennes entreprises (PME). La coordination entre les gouvernements et les entreprises est très importante pour obtenir des progrès dans l’industrie 4.0, a noté Klaus Schwab.

Il a exprimé sa conviction que les pays de l’ASEAN, dotés de la vision appropriée, des meilleures politiques, d’une population jeune et d’un esprit d’entreprise élevé, prendraient la tête de cette révolution.

Prenant la parole lors de la session plénière, le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné que la haute technologie et l'économie numérique étaient des domaines à fort potentiel dans l'ASEAN. Ils devraient quadrupler pour dépasser les 200 milliards de dollars d’ici 2025.

Le PM Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors de la session plénière du WEF ASEAN 2018. Photo : VGP.

En analysant les opportunités offertes par l’Industrie 4.0 aux pays membres de l’ASEAN, il a mentionné les percées de la productivité dans les cinq industries principales: électronique, produits chimiques et pétrole et gaz, biens de consommation, produits alimentaires et pharmaceutiques. Il est également nécessaire de promouvoir une croissance plus inclusive en faveur des objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies en appliquant l’industrie 4.0 pour créer une connectivité et partager de nouvelles valeurs et innovations.

Il a estimé que l'industrie 4.0 ouvrirait également des possibilités pour relier les PME aux marchés transnationaux et mondiaux. L'ASEAN pourrait également contourner les anciennes méthodes de développement industriel en développant avec courage l'intelligence artificielle, les robots, l'automatisation, les drones, les dispositifs satellitaires ou les systèmes sensoriels pour améliorer la productivité et optimiser les ressources.

En ce qui concerne les défis auxquels est confrontée l'ASEAN, le chef du gouvernement vietnamien a souligné le risque de perte d'emplois lié à l'automatisation, citant des statistiques de l'Organisation internationale du travail selon lesquelles 56% des emplois sont menacés dans cinq pays de l'ASEAN.

Il a noté que la révolution industrielle 4.0 pouvait augmenter les revenus des personnes et des pays avec du talent et des connaissances, mais cela pouvait aussi creuser l’écart de revenu et accroître le risque d’instabilité sociale.

Face à ces opportunités et défis, le PM Nguyên Xuân Phuc a demandé aux pays de l’ASEAN de donner la priorité à des domaines tels que la connectivité numérique, le partage de données, l’harmonisation de l’environnement, la création et la connexion de pépinières d’innovation, systèmes d'apprentissage tout au long de la vie.

Au cours de ce forum, le Vietnam proposera de nouvelles initiatives concernant un réseau mobile partagé avec les mêmes prix dans l’ASEAN et une coopération en matière de renseignement, assurant la cybersécurité, la formation de la main-d’œuvre et les technologies de l’information, a ajouté Nguyên Xuân Phuc.

Mentionnant le lancement d'un service de transport de passagers utilisant la technologie Industry 4.0 par Go-Jerk d'Indonésie et Go-Viet du Vietnam à l'occasion du WEF ASEAN, le PM Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le Gouvernement vietnamien espérait voir l'atmosphère de coopération et d'entrepreneuriat se répandre davantage dans l'ASEAN.

Avec une population combinée de plus de 640 millions d’habitants représentant 8,5% de la population mondiale, l’ASEAN est désormais la troisième économie en Asie et la cinquième au monde.

Dans le contexte de l’expansion de l’industrie 4.0 et de la concurrence régionale et mondiale féroce, les pays doivent renforcer la coopération et la solidarité et mettre en œuvre la force de l’ASEAN pour construire une ASEAN qui continuera de déployer des efforts pour affirmer son rôle central dans la région et s'associera à des partenaires pour maintenir la paix et la stabilité et garantir la liberté de la circulation aérienne, terrestre et maritime, a déclaré le PM Nguyên Xuân Phuc.

NDEL