Hô Chi Minh-Ville - Phnom Penh : Renforcement de leur coopération

Mardi, 13 mars 2018 à 15:09:13
 Font Size:     |        Print
 

Les représentants prennent une photo souvenir. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a effectué dans l’après-midi du 12 mars un entretien avec une délégation de haut niveau des autorités de la capitale cambodgienne de Phnom Penh, conduite par le maire de la ville Khuong Sreng, dans le but d’échanger sur les mesures visant à renforcer les relations d’amitié et de coopération entre les deux villes dans le développement urbain.

Lors de la rencontre, le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a salué les bonnes réalisations de la coopération entre les deux villes dans divers domaines, contribuant à l’épanouissement des relations diplomatiques entres les deux peuples en général.

Le dirigeant municipal vietnamien a affirmé que les autorités de Hô Chi Minh-Ville s’efforceraient au plus haut degré de soutenir Phnom Penh dans la résolution des questions relatives à la planification urbaine et au traitement des déchés. En outre, les deux parties ont continué d’intensifier leur coordination dans l’éducation et la formation, la santé, la promotion du commerce et de l’investissement.

Présentant la situation socio-économique de la capitale cambodgienne ces derniers temps, Khuong Sreng a déclaré que Phnom Penh faisait face à de nombreux défis dans le processus de développement urbain, comme le contrôle de la pollution environnementale, le traitement des déchés, l’augmentation forte des moyens de transport individuels, etc. Il s’agissait de questions que le Mégapole du Sud du Vietnam a affrontées. C’est pourquoi la capitale cambodgienne souhaite apprendre des expériences vietnamiennes en la matière.

En ce qui concerne la facilitation du fonctionnement efficace de l’Hôpital Cho Rây – Phnom Penh, le maire Khuong Sreng s’est engagé que les autorités municipales cambodgiennes étaient prêtes de favoriser les activités des investisseurs vietnamiens et de Hô Chi Minh-Ville, en soulignant que cet établissement sanitaire était un symbole de la relation d’amitié entre les deux localités.

NDEL