Le Vietnam souhaite dynamiser sa coopération avec la ville d’Auckland

Lundi, 12 mars 2018 à 06:17:45
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien, Nguyên Xuân Phuc (à droite), et le maire d’Auckland, Phil Goff. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande devraient intensifier leur coopération décentralisée afin de porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur.

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre (PM) du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, lors de sa rencontre dans l’après-midi du 12 mars, avec Phil Goff, maire d’Auckland, la plus grande ville commerciale de la Nouvelle-Zélande.

Le PM Nguyên Xuân Phuc s’est réjoui du développement vigoureux des relations Vietnam - Nouvelle-Zélande ces derniers temps et des contributions actives des localités des deux pays, y compris la ville d’Auckland, au renforcement des liens bilatéraux.

Comme Auckland est un partenaire très prometteur pour le Vietnam, Nguyên Xuân Phuc a proposé à cette ville de dynamiser sa coopération avec son pays dans différents domaines, dont notamment l’économie et le commerce, afin de doubler les échanges commerciaux bilatéraux dans les temps à venir.

Le chef du Gouvernement vietnamien a également plaidé pour le renforcement de la coopération bilatérale dans l’éducation, les technologies, les sciences, la formation des ressources humaines, l’aménagement urbain, le développement des infrastructures, l’agriculture de hautes technologies et l’énergie verte.

Il a appelé Auckland à élargir sa coopération décentralisée avec le Vietnam pour approfondir le partenariat intégral bilatéral et le porter à une nouvelle hauteur.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a enfin demandé aux autorités d’Auckland de poursuivre leurs aides efficaces à la communauté des Vietnamiens résidant et travaillant dans cette ville néo-zélandaise. Selon lui, ces personnes servent de passerelle importante pour resserrer l’amitié entre les deux pays.

Pour sa part, le maire d’Auckland, Phil Goff, a félicité le Vietnam pour son développement spectaculaire ces dernières années, en particulier dans le secteur économique. Ces bons acquis résultent des efforts considérables des dirigeants et du peuple vietnamien.

Le maire Phil Goff a souligné que les relations entre la Nouvelle-Zélande et le Vietnam étaient en bonne voie de développement, comme en témoigne le maintien régulier des échanges entre les deux peuples et les localités des deux pays.

Il a aussi pris en haute estime les contributions actives de la communauté vietnamienne au développement de la ville d’Auckland. Selon lui, Auckland compte actuellement près de 3 000 Vietnamiens qui y travaillent ou y suivent un cursus.

NDEL