AMM-50: Le Vietnam s'affirme comme un membre actif, dynamique et responsable

Jeudi, 10 août 2017 à 06:21:41
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des AE, Nguyên Quôc Dung. Photo: VNA.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - La 50ème Conférence des ministres des Affaires étrangères (AE) de l’ASEAN (AMM-50) et ses réunions connexes aux Philippines se sont terminées avec succès. Le vice-ministre vietnamien des AE, Nguyên Quôc Dung, a accordé à la presse vietnamienne une interview pour annoncer les résultats de ces événements importants.

Journaliste : Pourriez-vous parler des priorités et des résultats notables de l’AMM-50 et de ses réunions connexes?

Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung: L’AMM-50 et ses réunions connexes sont des événements politiques extrêmement importants de l'Année de l'ASEAN-2017. Ces événements sont d’autant plus significatifs qu’ils sont intervenus à l’occasion du cinquantenaire de la fondation de l'ASEAN (8 août 1967 - 8 août 2017) et dans un contexte marqué par des évolutions complexes de la situation régionale comme mondiale.

Les ministres des AE de l’ASEAN se sont réunis du 4 au 8 août, à Manille, aux Philippines, pour évaluer les résultats de coopération au sein du bloc ces derniers temps et déterminer les orientations futures. Ils ont également discuté, dans un esprit franc et ouvert, des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Premièrement, selon les ministres, la réalisation la plus importante obtenue par ce bloc au cours de ces 50 dernières années est de maintenir un environnement de paix et de stabilité au service du développement de chaque pays membre et de la connexion régionale. Conscient de l’importance de la coopération dans la politique et la sécurité, les pays aséaniens s’efforcent toujours de resserrer leurs liens dans ces domaines piliers.

Deuxièmement, 2017 est une année marquée par de nombreuses activités politiques importantes entre l’ASEAN et ses partenaires, dont la célébration des 40 ans des relations ASEAN - États-Unis et ASEAN - Union européenne, des 25 ans des relations ASEAN - Inde. Lors des réunions aux Philippines, les délégués ont hautement apprécié les résultats de la coopération entre l’ASEAN et ses partenaires ces derniers temps. Les orientations de coopération, les projets, les engagements et initiatives ont aussi été proposés, affirmant la position et l'attraction de l'ASEAN.

Les partenaires, quant à eux, ont salué les efforts, la détermination et les perspectives de l’ASEAN, avant d’affirmer soutenir cette dernière dans l’édification d’une communauté puissante et la valorisation de son rôle central dans la région.

Troisièmement, les pays aséaniens ont tous exprimé leurs inquiétudes devant l’évolution complexe des défis de la sécurité traditionnelle et non traditionnelle, y compris le terrorisme et les questions en péninsule coréenne et en Mer Orientale. Ils ont souligné le rôle important des mécanismes de coopération et de dialogue dans le règlement des questions régionales. Ils ont également jugé nécessaire de garantir la paix, la stabilité, la sécurité et la sûreté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, ainsi que de régler les différends par voie pacifique, sans utilisation ou menace d’utiliser la force et sur la base du respect du droit international, à fortiori la Convention des Nations unies de 1982 sur le droit de la mer (CNUDM).

Les ministres des AE de l’ASEAN se sont félicités de l’adoption par l’ASEAN et la Chine d’un projet-cadre du Code de conduite en Mer Orientale (COC), le considérant comme un pas initial positif pour commencer les négociations efficaces et pragmatiques du COC.

Quatrièmement, à l’issue de l’AMM-50 et de ses réunions connexes, les ministres des AE ont adopté une série de documents importants, dont notamment le Communiqué commun de l’AMM-50 et la Déclaration des dirigeants aséaniens sur la célébration du 50e anniversaire de la fondation de l’ASEAN. Cela témoigne de la volonté des pays membres de concilier leurs différences pour s’orienter vers les objectifs communs, au service de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la région.

Journaliste : D’après vous, quelles sont les contributions du Vietnam à ces événements importants?

Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung: La délégation vietnamienne conduite par le Vice-Premier ministre (PM) et ministre des AE, Pham Binh Minh, a participé activement à l’AMM-50 et à ses réunions connexes. En tant que membre actif et responsable de l’ASEAN, le Vietnam a contribué de manière très importante au succès de ces événements, ainsi qu’à la promotion de la coopération entre l’ASEAN et ses partenaires.

Le Vietnam a travaillé en étroite collaboration avec les autres pays pour assurer les préparatifs minutieux de ces événements. Il a donné ses opinions sur les différentes questions concernant la paix, la stabilité et le développement de la région.

Le Vietnam a aussi proposé plusieurs initiatives concrètes afin de créer un haut consensus au sein de l’ASEAN, et de valoriser le rôle et le prestige de cette association sur la scène internationale.

Il a bien joué son rôle en tant que coordinateur des relations ASEAN - Inde. Le Vice-PM vietnamien, Pham Binh Minh, et le secrétaire d’État au Ministère indien des AE, V. K. Singh, ont coprésidé la Conférence ministérielle ASEAN - Inde qui a abouti à des résultats importants.

À propos du dossier de la Mer Orientale, le Vietnam s’efforce toujours de promouvoir la solidarité, la position et la voix commune de l’ASEAN dans le règlement des différends dans cette zone maritime.

En marge de l’AMM-50 et de ses réunions connexes, le Vice-PM vietnamien Pham Binh Minh a rencontré les chefs de la diplomatie de nombreux pays. Lors de ces rencontres, Pham Binh Minh a affirmé la volonté du Vietnam de promouvoir et d’approfondir ses relations avec les pays du monde et les partenaires sur la base de l'équité et des avantages mutuels, au service des intérêts du peuple, de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la région et dans le monde. Les dirigeants ont convenu de maintenir régulièrement les échanges de délégations, d’améliorer l’efficacité des mécanismes de coopération, et de mener une collaboration étroite dans la préparation des visites de haut rang dans les temps qui viennent.

En conclusion, les contributions du Vietnam à l’AMM-50 et à ses conférences connexes témoignent du dynamisme, de l’esprit actif, de la responsabilité et de la maturité du pays dans le processus d’intégration régionale. Cela permet également au pays de rehausser son rôle et son prestige au sein de l’ASEAN et dans les relations avec ses partenaires.

Journaliste: Je vous remercie, Monsieur le vice-ministre!

NDEL