L’ASEAN travaille constamment à une coopération mutuellement avantageuse

Mardi, 08 août 2017 à 06:24:32
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadrice de Singapour au Vietnam, Catherine Wong Siow Ping. Photo: VGP.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Depuis sa création en 1967, l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a réalisé des acquis considérables. Cela résulte du fait que les pays membres ont travaillé de manière constante et durement pour établir des relations de coopération mutuellement avantageuses.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadrice de Singapour au Vietnam, Catherine Wong Siow Ping, lors d’une interview accordée à la presse vietnamienne, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’ASEAN.

Sur le plan politique, selon elle, les efforts de coopération ont permis de relier l’ASEAN au monde. La position et l’influence de l’ASEAN, en tant que bloc politique, sont de plus en plus importantes et reconnues par les pays dans le monde.

Sur le plan économique, le bloc a connu une croissance annuelle du PIB en progression, de l’ordre de 4,5 à 6,1%, entre 2012 et 2016. Un taux de croissance de 5,2% est prévu pour les années à venir, a-t-elle estimé.

La création de la communauté économique de l’ASEAN en 2015 a contribué à consolider les efforts constants du bloc pour approfondir l’intégration économique mondiale et à faire de l’ASEAN une zone de production importante et une destination attrayante pour les investissements.

Sur le plan socio-culturel, tous les pays membres de l’ASEAN se sont engagés à forger une identité commune et à bâtir une société de solidarité et de partage.

«Le 50ème anniversaire de l’ASEAN célébré cette année est une bonne occasion pour nous de jeter un regard rétrospectif sur ses réalisations, de les valoriser et de poursuivre nos efforts pour promouvoir une ASEAN stable, sécuritaire et prospère», a-t-elle souligné.

D’après Catherine Wong Siow Ping, il reste encore beaucoup de chose à faire et de défis à relever pour l’ASEAN. Compte tenu de l’incertitude de l'environnement mondial, les pays membres devraient continuer à approfondir leur intégration économique et à renforcer leurs liens via les mécanismes de coopération tels que le Partenariat économique global régional et le Plan directeur sur la connectivité de l’ASEAN.

Elle a insisté sur l’importance pour les pays membres de collaborer étroitement pour partager les informations, et lutter contre l’idéologie extrémiste et les réseaux terroristes, ainsi que de favoriser les relations entre les peuples.

Singapour, qui assumera la présidence de l’ASEAN en 2018, continuera à travailler en étroite coordination avec les autres pays membres dont le Vietnam afin de concrétiser les objectifs de l’ASEAN, a-t-elle affirmé.

NDEL