Vietnam - Canada: Promouvoir leur coopération dans l’environnement et la sécurité alimentaire

Mercredi, 17 mai 2017 à 05:34:11
 Font Size:     |        Print
 

Le Président du CC du FPV, Nguyên Thiên Nhân, secrétaire du Comité du Parti de HCM-Ville (au centre, à droite), reçoit l'Ambassadrice du Canada au Vietnam, Ping Kitnikone. Photo: VGP.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam souhaite consolider et approfondir ses relations avec le Canada au service de l’intérêt des deux peuples, de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la région comme dans le monde.

C’est ce qu’a déclaré le président du Comité central (CC) du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), Nguyên Thiên Nhân, également secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam (PCV) de Hô Chi Minh-Ville, en recevant, le 17 mai, l’Ambassadrice canadienne Ping Kitnikone.

Le chef du CC du FPV, Nguyên Thiên Nhân, a remercié le Canada d’avoir assisté le Vietnam dans la résilience au changement climatique et la garantie de la sécurité alimentaire.

Il a souhaité continuer à recevoir les aides publiques au développement du Canada, avant d’affirmer que le mandat du Premier ministre Justin Trudeau serait une opportunité importante pour les deux pays de rendre plus efficaces et plus profondes leurs relations d’amitié et de coopération intégrale.

Le chef du CC du FPV a également demandé aux deux pays de multiplier les rencontres et visites de haut rang et les échanges populaires, ainsi que de resserrer les liens entre les organisations sociopolitiques pour consolider la confiance et la compréhension mutuelles.

Le Vietnam, quant à lui, souhaite acquérir des expériences canadiennes dans la gestion d’un pays multiethnique, multiculturel mais aussi dans l’édification de villes intelligentes, a souligné Nguyên Thiên Nhân.

L’Ambassadrice canadienne au Vietnam, Ping Kitnikone, a de son côté, indiqué que ces dernières années, le Vietnam était le plus grand partenaire commercial de son pays au sein de l’ASEAN.

À noter qu’il compte à présent environ 5.000 étudiants vietnamiens suivant un cursus au Canada.

Ping Kitnikone a appelé le Vietnam à créer des conditions favorables aux entreprises canadiennes désireuses d’investir dans la lutte contre la pollution et la salinisation, l’amélioration de la qualité de l’air, etc.

Elle a enfin affirmé la volonté de son pays d’accompagner le Vietnam dans l’adaptation au changement climatique et la garantie de la sécurité alimentaire en dépit des limites actuelles de l’aide internationale.

NDEL