Le Vietnam souhaite promouvoir les relations ASEAN - Nouvelle-Zélande

Samedi, 18 mars 2017 à 08:39:06
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des AE, Nguyên Quôc Dung (à droite), et la nouvelle Ambassadrice néo-zélandaise au Vietnam, Wendy Irene Matthews. Photo: baoquocte.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam prend en haute estime et souhaite promouvoir ses relations avec la Nouvelle-Zélande, et plus généralement, le Partenariat stratégique ASEAN - Nouvelle-Zélande.

C’est ce qu’a affirmé le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères (AE), Nguyên Quôc Dung, en recevant, le 17 mars, à Hanoi, la nouvelle Ambassadrice néo-zélandaise au Vietnam, Wendy Irene Matthews.

Le vice-ministre vietnamien s’est déclaré satisfait du bon développement des relations d’amitié et de coopération multiforme entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ces derniers temps.

Il a souhaité que l’Ambassade de Nouvelle-Zélande au Vietnam se coordonne étroitement avec le Ministère vietnamien des AE et d’autres organes compétents du Vietnam afin de renforcer les relations bilatérales, mais aussi d’approfondir le Partenariat stratégique ASEAN* - Nouvelle-Zélande.

L’Ambassadrice néo-zélandaise, Wendy Irene Matthews, a de son côté, affirmé faire de son mieux pour dynamiser la coopération Vietnam - Nouvelle-Zélande dans tous les domaines, dont notamment l’économie, la politique, la diplomatie, les échanges populaires,… La Nouvelle-Zélande, a-t-elle poursuivi, est prête à mener une collaboration étroite avec le Vietnam dans le cadre des mécanismes de coopération de l’ASEAN.

La diplomate néo-zélandaise a aussi souligné que son pays prenait toujours en haute considération le renforcement du Partenariat stratégique avec l’ASEAN, considérant cette association comme un partenaire important en Asie-Pacifique.

Les deux responsables ont également évalué ensemble la mise en œuvre du Plan d'action ASEAN - Nouvelle-Zélande pour la période 2016 - 2020 dont les priorités sont accordées à la stratégie ​sur la prospérité et à celle sur l’homme.

En vertu de ces deux stratégies, la Nouvelle-Zélande aide les pays membres de l’ASEAN à améliorer la qualité de formation des ressources humaines, notamment des jeunes; à développer l’agriculture et le commerce; à s’intégrer plus profondément à l’économie régionale; ainsi qu’à réduire les écarts de développement.

Nguyên Quôc Dung et Wendy Irene Matthews ont échangé leurs points de vue sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun telles que la lutte contre la criminalité transnationale, le dossier de la Mer Orientale,…

NDEL