Le Vietnam crée des conditions favorables au groupe pharmaceutique Pfizer

Jeudi, 10 janvier 2019 à 15:25:27
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Président de l’Assemblée nationale vietnamienne, Phùng Quôc Hiên (à droite), et le responsable du groupe Pfizer Pierre Gaudreault. Photo : QH

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Président de l’Assemblée nationale vietnamienne, Phùng Quôc Hiên, a affirmé que le Vietnam créerait les meilleures conditions possibles en faveur des investisseurs étrangers dont le groupe pharmaceutique américain Pfizer.

Le dirigeant vietnamien a fait cette déclaration lors de sa rencontre le 10 janvier à Hanoi avec Pierre Gaudreault, président régional chargé des marchés émergents d’Asie de Pfizer.

Pfizer est une société pharmaceutique américaine créée en 1849. Le groupe est présent au Vietnam depuis plus de 20 ans et connaît une forte croissance. Ce géant américain vient de signer un contrat de transfert de technologie de production pharmaceutique avec des entreprises vietnamiennes. Comme prévu, les premiers produits seront fabriqués au Vietnam d’ici 2020.

Selon Phùng Quôc Hiên, après son adhésion à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), l’industrie pharmaceutique vietnamienne s’est développée rapidement avec des résultats importants. À l’heure actuelle, le Vietnam compte près de 200 entreprises qui disposent de chaînes de production pharmaceutique modernes. Plusieurs de leurs produits ont déjà réussi à conquérir les marchés de certains pays étrangers. Ces derniers temps, de nombreuses sociétés multinationales dont Pfizer ont choisi le Vietnam pour investir dans des projets de grande envergure. Les investissements et les activités de ce groupe américain au Vietnam ont contribué à promouvoir les relations commerciales entre les deux pays et à soutenir le développement de l'industrie pharmaceutique vietnamienne, a-t-il souligné.

Saluant la signature du contrat de transfert de technologie entre Pfizer et ses partenaires vietnamiens, Phùng Quôc Hiên a indiqué qu’il s’agissait d’une bonne occasion non seulement pour les entreprises nationales de fabrication de produits pharmaceutiques d’améliorer leurs qualifications mais encore pour les Vietnamiens d’accéder à des médicaments de bonne qualité aux prix raisonnables.

Il a suggéré le groupe Pfizer d’étudier les caractéristiques climatiques du Vietnam, ce qui lui permettra de proposer les produits adaptés aux marchés vietnamien et d’Asie du Sud-Est.

Pour sa part, Pierre Gaudreault a souligné que le contrat de transfert de technologie que Pfizer a signé avec ses partenaires vietnamiens témoignait de son engagement de s’implanter à long terme au Vietnam, ainsi que de contribuer au développement de l’industrie pharmaceutique vietnamienne.

Le potentiel du marché vietnamien et les politiques favorables aux investisseurs du gouvernement constituent les raisons pour lesquels Pfizer envisage d’élargir ses activités au Vietnam dans les années à venir, a-t-il indiqué.

Le responsable de Pfizer a également promis de partager des expériences en matière de l'industrie pharmaceutique avec les entreprises vietnamiennes, souhaitant que le gouvernement vietnamien continue à faciliter le développement de son groupe au Vietnam.

NDEL