Le Vietnam chérit l'amitié et la coopération avec le Cambodge

Samedi, 08 décembre 2018 à 16:53:10
 Font Size:     |        Print
 

Le Secrétaire général du PCV et Président vietnamien, Nguyên Phu Trong (à droite), et le PM cambodgien Hun Sen, le 7 décembre à Hanoi. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Secrétaire général du Parti communiste (PCV) et Président du Vietnam Nguyên Phu Trong a reçu le 7 décembre à Hanoï le Premier ministre (PM) cambodgien Hun Sen, en visite officielle au Vietnam.

Le Chef du PCV a affirmé que le Vietnam ferait tout son possible pour préserver, protéger et cultiver la solidarité et la coopération intégrale avec le Cambodge. Il a déclaré que la visite officielle de la délégation de haut rang du gouvernement cambodgien au Vietnam était une illustration vivante de la solidarité et de l'amitié traditionnelle entre les deux nations.

Félicitant le Cambodge pour son élection réussie à l’Assemblée nationale du 6e mandat, Nguyên Phu Trong a exprimé sa conviction que, sous la direction de l'Assemblée nationale et du gouvernement royal cambodgiens, le Cambodge surmonterait les obstacles pour obtenir davantage d'avantages afin de devenir une nation prospère.

Il s’est réjoui des relations prospères qui se sont développées de manière pratique et efficace entre les deux Partis, États et peuples. Le dirigeant vietnamien a également réaffirmé la politique extérieure du Vietnam en matière d'indépendance, de diversification et de multilatéralisation des relations internationales, ainsi que la politique cohérente du pays de ne pas s’allier militairement avec d’autres pays, de ne pas se rapprocher d’un pays pour s’opposer à un autre et de ne pas autoriser l’établissement de base militaire étrangère sur le territoire vietnamien.

Faisant l'éloge des résultats de l’entretien entre le PM Nguyên Xuân Phuc et son homologue cambodgien, le Chef du PCV a demandé aux deux PM d'ordonner aux branches et aux ministères compétents de mettre en œuvre les documents signés et de prendre les mesures nécessaires pour achever les documents légalisant les 84% de travaux de la délimitation et du bornage de la frontière terrestre dans les meilleurs délais en vue de construire une frontière commune de paix, d'amitié, de coopération et de développement.

Le PM cambodgien s’est réjoui du développement des relations entre les deux Partis, États et peuples au cours des quatre dernières décennies, apportant des avantages aux peuples de chaque pays ainsi qu’à la paix, la stabilité, la coopération et le développement aux niveaux régional et mondial. Il a remercié le Vietnam pour son soutien au Cambodge lors de la libération nationale, de la lutte contre le régime génocidaire et de l’œuvre de la construction nationale d’aujourd’hui.

Le PM Hun Sen s’est engagé à régler définitivement la question frontalière avec le Vietnam au cours de son présent mandat, empêchant ainsi les forces de l'opposition de profiter des problèmes pour détruire les relations bilatérales. Le Cambodge n'en a pas besoin et la constitution cambodgienne n'autorise pas l'établissement de bases militaires étrangères sur son territoire, a-t-il souligné.

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à droite) et son homologue cambodgien Hun Sen. Photo: Trân Hai/NDEL.

* Un peu auparavant, le PM cambodgien Hun Sen a eu un entretien avec son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc. Ce dernier a souligné que le Vietnam attachait toujours une grande importance à la promotion de la coopération économique avec le Cambodge dans l'intérêt de ses habitants et de ses entreprises, et au service des objectifs de développement de chaque pays.

Félicitant le PM Hun Sen et le Parti du peuple cambodgien (PCP) au pouvoir pour leur victoire à l’élection de l’Assemblée nationale (6e mandat), le PM Nguyên Xuân Phuc a déclaré que la visite du dirigeant cambodgien jouait un rôle important dans la consolidation et la création d’une nouvelle force des relations bilatérales.

Affirmant l'importance de consolider l'amitié et la solidarité sur la base de la confiance mutuelle, des avantages, de la compréhension et du respect afin de maintenir un environnement pacifique et stable, les deux dirigeants ont convenu d'organiser des activités dans les deux pays afin de marquer le 40e anniversaire de la victoire sur le régime génocidaire (7 janvier 1979-2019). Ils se sont félicités du bon développement des relations bilatérales au cours des dernières années, avec l'échange régulier des échanges et des visites de dirigeants de haut niveau, de secteurs et de localités partageant la frontière.

La valeur du commerce bilatéral devrait atteindre cette année 4,5 milliards de dollars. Le Vietnam fait partie des 10 plus grands investisseurs au Cambodge, avec 200 projets totalisant 3 milliards de dollars. Le Vietnam est le 2e pays ayant le nombre de visiteurs internationaux au Cambodge avec plus de 500 000 arrivées.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a suggéré d'accélérer la mise en œuvre d'un accord-cadre sur la connexion des deux économies signé en 2017, en accordant toute l'attention au renforcement de la coopération dans les domaines des transports, du tourisme, des télécommunications et de la banque, entre autres, ainsi que la mise en service prochaine du marché frontalier modèle de la commune de Da, dans le district de Menot, dans la province de Tbong Khmum, au Cambodge.

Les deux PM ont exigé une coordination positive pour faire correspondre la « Stratégie de développement en quadrilatère » du Cambodge avec les capacités et les atouts du Vietnam, tout en appelant à des efforts pour définir des politiques rationnelles visant à accroître les investissements vietnamiens au Cambodge et vice-versa.

Les deux chefs du gouvernement ont salué l’achèvement des négociations de l’accord sur le commerce frontalier entre le Ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce et le Ministère cambodgien du Commerce. Ils se sont déclarés convaincus que la valeur des échanges commerciaux bilatéraux atteindrait les 5 milliards de dollars avant 2020.

Nguyên Xuân Phuc et Hun Sen ont convenu de renforcer la coopération dans la défense, la sécurité, l’éducation, la formation, l’agriculture, la sylviculture, l’aquaculture ou encore la culture et les arts.

Le PM Hun Sen a remercié le Vietnam d’avoir octroyé des bourses à des étudiants et à des fonctionnaires cambodgiens pour leur permettre de poursuivre des études au Vietnam, soulignant que le développement de son pays au cours des 40 dernières années était indissociable de la coopération et de l’assistance étroites du gouvernement et du peuple vietnamiens.

Les deux hommes sont parvenus à un consensus sur l’établissement des relations bilatérales selon la devise « bon voisinage, amitié traditionnelle, coopération intégrale et durabilité à long terme », ajoutant que les liens seront approfondis par le biais de visites et d’échanges de délégations à tous les niveaux, ainsi que de valorisation efficace de 22 mécanismes de dialogue et de coopération périodiques.

En outre, les deux chefs du gouvernement ont été unanimes à renforcer l'efficacité de la coopération dans la défense et la sécurité, en appliquant le principe de ne pas laisser les forces hostiles utiliser les territoires de leurs pays pour nuire à la sécurité de l'autre pays, et en coordonnant étroitement dans la prévention et la lutte contre toute forme de criminalité pour garantir la paix et la sécurité dans chaque nation.

Ils ont décidé de régler les problèmes en suspens entre les deux pays dans un esprit d’amitié et de compréhension mutuelle. Ils envisagent de signer, dès 2019, deux documents actant que 84% du travail de délimitation et de bornage de la frontière a été achevé, en vue de la construction d'une frontière de paix, d'amitié, de coopération et de développement entre les deux pays.

Les deux parties travailleront en étroite collaboration pour assurer le statut juridique, ainsi que pour soutenir et créer les conditions favorables permettant aux Cambodgiens d’origine vietnamienne d'avoir une vie stable au Cambodge, contribuant ainsi à son développement socio-économique et devenant un pont efficace pour les relations bilatérales.

S'agissant des problèmes régionaux et mondiaux, les deux dirigeants ont insisté sur l'importance de maintenir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région, affirmant que les deux pays se coordonneraient pour continuer à bâtir et développer la communauté de l'ASEAN, en respectant les principes de l'Association, en consolidant la solidarité et en renforçant l'autonomie et le rôle central de l'ASEAN. Les deux pays devraient collaborer étroitement dans le cadre du Triangle de développement Cambodge-Laos-Vietnam et de la sous-région du Mékong élargie afin de réduire l’écart de développement, de gérer et d’utiliser durablement les eaux de ce fleuve.

Dans l'immédiat, les deux pays se coordonneront étroitement en 2020, lorsque le Vietnam assumera la présidence de l'ASEAN et que le Cambodge accueillera le sommet de l'ASEM.

À l’issue de leur entretien, les deux PM ont assisté à la signature de cinq documents de coopération dans les transports, la délimitation et le bornage de la frontière ou encore l’éducation. Par la suite, le PM Nguyên Xuân Phuc et son homologue cambodgien Hun Sen ont tenu une conférence de presse conjointe pour annoncer les résultats de leur entretien.

VNA/NDEL