Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc répond à la presse japonaise

Dimanche, 07 octobre 2018 à 20:27:41
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Photo : VOV

Nhân Dân en ligne - À la veille de sa visite au Japon au cours de laquelle il participera au Sommet de coopération Mékong-Japon, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a accordé une interview à la presse japonaise.

Selon lui, depuis quelques années, grâce à leurs efforts de réforme économique et d’intégration internationale, les pays riverains du Mékong ont enregistré des progrès socioéconomiques importants, devenant l’une des régions disposant d’une forte croissance dans le monde. Les potentiels de coopération entre ces pays et le Japon sont énormes et le Vietnam souhaite que Tokyo valorise son rôle de partenaire pour un « développement de haute qualité » dans cette région, de façon à mettre en valeur la réciprocité entre sa puissance technologique et financière d’une part et les atouts des pays du Mékong en termes de rythme de croissance, de marché et de main d’œuvre, d’autre part.

En ce qui concerne le Vietnam, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que 45 ans après l’établissement de leurs relations diplomatiques, le Vietnam et le Japon étaient devenus des partenaires importants partageant plusieurs intérêts stratégiques.

Le Japon est en effet le plus grand donateur d’aides publiques au développement et le 4e plus grand partenaire commercial du Vietnam. La coopération bilatérale dans les domaines de la défense, de la sécurité, de l’éducation, de la culture et du tourisme ne cesse de s’élargir.

Le Vietnam souhaite accueillir plus d’investisseurs japonais dans les domaines des hautes technologies, de la construction d’infrastructures et des énergies, mais aussi dans l’édification de villes intelligentes et dans les filières industrielles qui ont été sélectionnées dans la stratégie de l’industrialisation du Vietnam jusqu’en 2020, avec une vision jusqu’en 2030.

Nguyên Xuân Phuc a en outre annoncé que l’Assemblée nationale vietnamienne devrait ratifier l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste CPTPP lors de sa prochaine session, qui débutera à la fin du mois.

Le chef du gouvernement vietnamien a également parlé de la situation en Mer Orientale et des mesures envisagées par le Vietnam pour maintenir sa souveraineté, la paix et la stabilité dans cette zone. Le Vietnam, a-t-il dit, partage le point de vue de l’ASEAN et de la communauté internationale prônant un règlement des litiges en mer par des mesures pacifiques respectueuses du droit international, a fortiori la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Il a salué la position du Japon qui accorde de l’importance aux efforts diplomatiques et à la coopération internationale. Le Vietnam, a poursuivi Nguyên Xuân Phuc, espère qu’en tant que grande puissance mondiale, le Japon continuera de participer à la garantie de la sécurité, de la sûreté, de la liberté de navigation et de survol en mer Orientale, pour maintenir la paix et apporter la prospérité à cette zone en particulier et à l’Asie-Pacifique en général.

VOV/NDEL