Dô Muoi, un révolutionnaire inébranlable et dévoué au pays et au peuple

Jeudi, 04 octobre 2018 à 10:41:44
 Font Size:     |        Print
 

L’ancien Secrétaire général du PCV Dô Muoi à la rencontre des habitants de la commune de Lê Loi (district de Thuong Tin, dans l'ancienne province de Hà Tây), le 1er novembre 1992. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - L’ancien Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Dô Muoi nous a récemment quittés, laissant une grande perte pour le Parti, l'État et le peuple vietnamiens.

La vie révolutionnaire de Dô Muoi était animée et brillante. Issu de la classe ouvrière mais doté d’un grand enthousiasme révolutionnaire, Dô Muoi, qui a assumé de nombreux postes, a toujours démontré la qualité d'un communiste inébranlable et d'un leader talentueux et vertueux.

Occupant de nombreux postes importants durant la longue période difficile de la révolution nationale, Dô Muoi a, en coordination avec ses collègues au sein du Parti, travaillé de toutes ses forces pour sortir le pays des difficultés.

Durant plus de 80 ans d'activités révolutionnaires, Dô Muoi a grandement contribué à la cause révolutionnaire glorieuse du Parti et de la nation. Il s’est vu décerner l'Ordre de l'Étoile d'or, l’Insigne de 80 ans de membre du PCV et plusieurs autres distinctions honorifiques du Vietnam et à l’international.

Dô Muoi a participé aux activités révolutionnaires en1936 et est devenu membre du Parti communiste vietnamien en 1939. Il a été arrêté en 1941 par les colonialistes français et condamné à 10 ans de prison ferme à Hà Dông et à Hoa Lo (Hanoi). En 1945, le Japon organisant un coup d’État contre la France, Dô Muoi s’est échappé de la prison de Hoa Lo pour poursuivre ses activités révolutionnaires.

Il a assumé de nombreux postes importants au cours des deux résistances nationales. Durant la période où le Vietnam a commencé le Renouveau (Dôi moi), Dô Muoi, en tant que Président du Conseil des ministres (actuellement Premier ministre), a proposé au Parti et au gouvernement des solutions créatives et des politiques décisives dans la direction pour accélérer le Renouveau.

En collaboration avec plusieurs autres dirigeants du Parti et de l’État, Dô Muoi a été chargé d’élaborer deux documents de signification historique qui ont été ensuite soumis pour approbation au VIIe Congrès national du PCV. Il s’agissait de la Plate-forme politique sur l’édification du pays durant la période de transition vers le socialisme et de la Stratégie de stabilisation et de développement socio-économique jusqu’en 2000. Ces documents ont permis de déterminer les lignes et options directrices pour accélérer intégralement l’œuvre de Renouveau à orientation socialiste et l’intégration internationale du pays.

En tant que Secrétaire général du PCV (juin 1991 - décembre 1997), avec ses abondantes expériences, Dô Muoi a, de concert avec le Comité central, le Bureau politique et le Secrétariat du Parti, dirigé l'ensemble du Parti, du peuple et de l'armée pour poursuivre l’œuvre de Renouveau, de développement et défense de la Patrie. Il a rempli avec succès les missions que le Parti, l’État et le peuple vietnamiens lui avaient confiées.

Dô Muoi a pris de nombreuses initiatives de portée stratégique pour préserver l'indépendance et le socialisme nationale, consolider la force du Parti, matérialiser la Plate-forme politique sur l’édification du pays durant la période de transition vers le socialisme et la Stratégie de stabilisation et de développement socio-économique jusqu’en 2000, sortir le pays de la crise socio-économique ainsi que créer une nouvelle impulsion dans l’œuvre de Renouveau et d’intégration internationale. Étant une personne d’action, Dô Muoi a toujours conjugué ses paroles et ses actes.

Dô Muoi a beaucoup marqué son époque par ses connaissances approfondies dans différents domaines, sa pensée flexible et créative et sa bonne vision sur la planification d’une économie de marché à orientation socialiste, l'intégration à l’économie mondiale, l'industrialisation nationale, le développement de l'agriculture et des zones rurales, mais aussi la mise en œuvre active et efficace d'une politique extérieure d'indépendance, d'autonomie, de diversification et de multilatéralisation des relations internationales. Dô Muoi a toujours œuvré pour la devise « Le Vietnam est prêt à devenir l’ami de tous les pays dans le monde pour la paix, la coopération et le développement commun ».

En qualité de Secrétaire général du PCV, Dô Muoi s’est efforcé de valoriser la démocratie au sein du Parti et du peuple. Il était un dirigeant proche du peuple et prenait toujours en haute considération la réalité.

Ce dirigeant a proposé de bien exécuter les statuts sur la démocratie à la base afin de promouvoir le droit de maître du peuple, de rendre plus saines les relations sociales et d’édifier une administration saine et puissante. Il a accordé une grande priorité à l’élaboration et au perfectionnement du système juridique, à la défense de la législation socialiste ​nationale et à l’édification d’un État du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Le peuple vietnamien garde toujours de Dô Muoi, un élève brillant du Président Hô Chi Minh, l’image d’un communiste exemplaire, intime et loyal, ainsi que d’un dirigeant généreux, inébranlable et dévoué au pays et au peuple. Bien qu'il ne soit plus là, il vit toujours dans le cœur des Vietnamiens.

Animés du profond sentiment de chagrin devant le décès de l’ancien Secrétaire général du PCV Dô Muoi, tout le Parti, toute l’armée et tout le peuple sont déterminés à s’unir sur la voie révolutionnaire, à suivre de près le marxisme-léninisme et la pensée de Hô Chi Minh et à accélérer intégralement l’œuvre de Renouveau dans le but de rendre le peuple riche et d’édifier un Vietnam puissant, démocratique, équitable et civilisé.

NHÂN DÂN