Renforcer la coopération Mékong-Lancang pour le développement et la prospérité

Mercredi, 10 janvier 2018 à 08:34:03
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - La participation du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc au 2e Sommet de la coopération Mékong-Lancang (MLC) a montré l’importance accordée par le Vietnam au forum de la MLC et ses efforts pour renforcer une coopération pour la prospérité et le développement durable de la région.

Le chef du Gouvernement vietnamien est arrivé à Phnom Penh pour participer, le 10 janvier, au 2e Sommet de la coopération Mékong-Lancang (MLC), à l’invitation de son homologue cambodgien Hun Sen.

Le Sommet de la MLC est organisé tous les deux ans par ses pays membres à tour de rôle. Cette année, c’est le Cambodge et la Chine qui le coorganisent. Ayant pour thème « Notre fleuve de paix et de développement durable », cet événement biennal sera l’occasion de passer en revue les progrès réalisés suite au 1er Sommet de la MLC qui s’est tenu en mars 2016, d’élaborer des plans pour l’avenir de la coopération Mékong-Lancang et d’adopter les documents importants.

La MLC est un mécanisme de coopération rassemblant six pays riverains du fleuve Mékong, connu sous le nom de Lancang en Chine, qui sont le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande, la Chine et le Vietnam. Fondée sur les principes du consensus, de l’égalité, de la coopération, de l’aide mutuelle et du respect du de la Charte de l’ONU et du droit international, la MLC vise à promouvoir l’instauration d’une communauté responsable et les intérêts communs dans la sous-région du Mékong.

En outre, la MLC a pour objectif de consolider la confiance et la compréhension mutuelle, de maintenir la paix et la stabilité, de promouvoir le développement durable, de réduire l'écart de développement, de favoriser une globalisation économique, et d’intensifier l’amitié et le bon voisinage entre les pays membres.

Se concentrant sur trois piliers, à savoir les questions politiques et sécuritaires, un développement économique et durable, ainsi que les échanges sociaux, culturel et populaires, les six pays ont intensifié en priorité leur coopération dans les domaines tels que la gestion des ressources en eau, la connectivité, les capacités industrielles, l'interaction économique transfrontalière, l'agriculture et la réduction de la pauvreté.

Le 1er Sommet de la MLC a officiellement approuvé les grandes orientations pour la coopération future. Le sommet a adopté la Déclaration de Sanya, une déclaration conjointe sur la coopération en matière de capacité de production et une liste des projets de « récolte précoce ».

Les pays membres ont jusqu'à présent mené un certain nombre d’activités concrètes, notamment la création de groupes de travail spécialisés sur les ressources en eau, la réduction de la pauvreté, la connectivité, la coopération en matière de capacité de production, la mise en œuvre de certains projets de récolte précoce, la mise en place du Fonds spécial de la MLC, et la création du Secrétariat du MLC, et de l’agence de coordination nationale dans chaque pays membre.

Le Vietnam a activement participé au mécanisme de la MLC depuis sa création et a apporté une contribution importante à ses domaines de coopération. Les délégations vietnamiennes ont pris part à toutes les réunions des groupes de travail, en surveillant la mise en œuvre des projets dans le cadre de la coopération sous-régionale. Le Vietnam a également proposé 4 projets de coopération lors du 1er Sommet de la MLC et sept autres en 2017.

La participation au 2e Sommet de la MLC du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et de la délégation vietnamienne témoigne de la considération du Vietnam à l’égard de la MLC, tout en affirmant le rôle du pays dans la coopération sous-régionale du Mékong. La présence du Vietnam à cet événement vise également à promouvoir une coopération conforme à ses intérêts et au développement durable de la sous-région du Mékong, ainsi qu’à intensifier la solidarité, l’amitié et la coopération intégrale Vietnam - Cambodge et le partenariat stratégique global Vietnam - Chine.

NHÂN DÂN