Le Vietnam, le Laos et le Cambodge affirment promouvoir leur coopération étroite

Lundi, 13 novembre 2017 à 04:00:11
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (centre) et ses homologues laotien Thongloun Sisoulith (gauche) et cambodgien Hun Sen (droite). Photo: VGP.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, a participé ce lundi matin, à l’ouverture du 31e Sommet de l’ASEAN et des réunions connexes à Manille, aux Philippines.

La cérémonie d’ouverture a également vu la présence des dirigeants des dix pays membres de l’ASEAN, ainsi que des leaders de 20 pays et organisations internationales comme la Chine, les États-Unis, la Russie, l’Union européenne (UE) et l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Dans son discours, le Président philippin Rodrigo Duterte a affirmé que les réunions dans le cadre du 31e Sommet de l’ASEAN et des événements connexes permettraient aux membres de l’ASEAN et à ses partenaires de discuter des questions régionales ayant des influences internationales. Rodrigo Duterte a aussi mis l’accent sur la coopération de l’ASEAN dans la lutte contre la criminalité liée à la drogue.

Lors de ces événements, les dirigeants devraient discuter du développement de la Communauté de l’ASEAN, de différentes questions régionales et internationales, ainsi que des orientations futures de coopération. Le 31e Sommet de l’ASEAN abordera également la question liée au poste de secrétaire général de l’ASEAN pour le mandat 2018 - 2022.

Étant l’événement le plus important de l’ASEAN cette année avec un grand nombre de documents à adopter (55), ce Sommet mettra l’accent sur la consolidation et le renforcement de la solidarité et du rôle central de l’ASEAN, la promotion de la croissance économique, la réduction des écarts de développement, l’amélioration des compétences de la Communauté de l’ASEAN en vue d’une ASEAN autonome et puissante, pour l’intérêt des peuples de tous les pays membres, ainsi que pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Les délégués du 31e Sommet de l'ASEAN. Photo: VGP.

* En marge du 31e Sommet de l’ASEAN, le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc a rencontré ses homologues laotien Thongloun Sisoulith et cambodgien Hun Sen.

Les trois dirigeants se sont déclarés réjouis des réalisations importantes obtenues par leurs pays respectifs dans l’édification et le développement national. Ils ont aussi constaté avec joie que les relations d’amitié et de coopération Vietnam - Cambodge - Laos n’avaient cessée de se consolider dans tous les domaines au service de l’intérêt des trois peuples.

Les trois PM ont évalué l’efficacité de la coopération tripartite dans la mise en œuvre des accords convenus lors du 9e Sommet du Triangle de développement Cambodge - Laos - Vietnam (CLV-9) tenu en novembre 2016 à Siem Reap, au Cambodge. Ils ont jugé nécessaire de promouvoir la connectivité entre les trois pays en matière d’économie, de transport et d’électricité, et d’accélérer l’ouverture et la réhabilitation des paires de portes frontalières.

Ils ont aussi souligné l’importance de dynamiser la coopération dans l’industrie du caoutchouc, le tourisme, la protection de l’environnement, la gestion et l’utilisation durable des ressources naturelles, la résilience aux changements climatiques, la mobilisation des ressources nécessaires pour le développement national, etc. Ils ont suggéré d’insérer les projets de CLV dans les programmes de coopération au sein de la sous-région du Mékong et des mécanismes comme CLMV (Cambodge - Laos - Myanmar - Vietnam) et ACMECS (Stratégie de coopération économique Ayeyawady - Chao Phraya - Mekong).

Les chefs du gouvernement des trois pays ont profité de cette occasion pour échanger leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun. Ils ont décidé de mener une collaboration étroite avec les autres pays membres de l’ASEAN pour assurer le succès du 31e Sommet de l’ASEAN. Ce succès, selon eux, permettra de parvenir à l’objectif commun d’édifier une communauté de l’ASEAN solidaire, pacifique, stable et puissante, mais aussi de promouvoir la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde.

NDEL