L’Assemblée nationale va interroger sur quatre groupes de questions

Mardi, 29 mai 2018 à 15:31:23
 Font Size:     |        Print
 

Le secrétaire général et chef du bureau de l’Assemblée nationale, Nguyên Hanh Phuc, répond à la presse à Hanoi, le 28 mai. Photo : baotintuc.vn

Nhân Dân en ligne - L’Assemblée nationale de la 14e législature du Vietnam va interpeller des membres du Gouvernement sur quatre groupes de questions d’actualité lors de la séance d’interpellation dans le cadre de sa 5e session en cours à Hanoi.

Au menu figurent les groupes de questions concernant les transports et les communications, les ressources naturelles et l’environnement, l’éducation et la formation, et le travail, les invalides et les affaires sociales, a résumé lundi 28 mai le secrétaire général et chef du bureau de l’Assemblée nationale, Nguyên Hanh Phuc.

Les ministres des Communications et des Transports ; des Ressources naturelles et de l’Environnement ; de l'Education et de la Formation ; du Travail, des Invalides et des Affaires sociales seront en première ligne pour répondre à ces interrogations.

L’Assemblée nationale va questionner le ministre des Communications et des Transports sur les solutions pour perfectionner la structure d’infrastructures de communications en vue d’assurer l’ordre et la sécurité de la circulation, notamment dans les grandes villes, et pour traiter les problèmes en suspens des projets d’infrastructures de transport sous forme de BOT (Bâtir-Opérer-Transférer).

Elle va interroger le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement sur le travail de gestion des terres dans les grandes villes, la situation de la pollution environnementale et du contrôle des rejets par les entreprises, les mesures d’adaptation au changement climatique dans les régions et localités dont dans le delta du Mékong.

Les députés vont également demander au ministre de l’Education et de la Formation de fournir ses réponses sur les solutions pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur et de l’enseignement général, la gestion de l’éducation maternelle, surtout celle dans le secteur non public, et pour remédier à la dégradation de l’éthique et du mode de vie dans les milieux scolaires.

Ils vont enfin interpeller le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales sur la situation du marché du travail au Vietnam, de la création d’emplois et de l’envoi de travailleurs contractants à l’étranger, de la formation professionnelle par les entreprises et en fonction de leurs besoins, du travail de soin et de protection de l’enfance, et sur les solutions visant à remédier à la situatution de maltraitances et d’abus sexuels infantiles.

VNA/NDEL