Un exemple qui se consacre sans réserve à la cause révolutionnaire du Parti et du peuple

Dimanche, 18 mars 2018 à 07:04:36
 Font Size:     |        Print
 

L’ancien Premier ministre Phan Van Khai lors d’une cérémonie pour recevoir l’Insigne des 55 ans d’appartenance au PCV. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Une grande perte pour notre Parti, notre État et notre peuple vietnamiens : Le camarade Phan Van Khai, plus connu comme notre « Frère Sau Khai », vient de nous quitter pour toujours.

Se construisant à travers les luttes révolutionnaires, avec ardeur et des efforts inlassables, le camarade Phan Van Khai a apporté une grande contribution à la cause du Parti et de la nation. Il s’est vu confier de grandes responsabilités de direction. Se consacrant de tout cœur à la cause révolutionnaire, à n’importe quelle position, il a toujours mis les intérêts du pays, de la nation et du peuple avant tout le reste.

Né à Cu Chi - “Terre de fer” à Hô Chi Minh-Ville, il s’était engagé dans la révolution en 1947 sur la terre de Gia Dinh, puis il a rejoint le Nord. Il a fait ses études à l’Université nationale d’Économie de Moscou, ex-Union soviétique (la Russie actuelle). Au moment où le pays est entré dans l’œuvre de "Dôi moi" (Renouveau), en qualité de dirigeant, de concert avec l’organisation du Parti, de l’administration et de la population de Hô Chi Minh-Ville, le camarade Phan Van Khai avait une pensée extrêmement créative afin d’appeler les investissements pour le développement de l’économie de la mégapole du Sud, ouvrant des opportunités de « percée » dans le processus d’intégration au monde.

En prenant ses fonctions de Premier ministre vietnamien, il a apporté une contribution considérable à l’œuvre de "Doi moi" et au développement du pays, contribuant à faire avancer le pays avec confiance et fermeté dans le processus d’intégration économique au monde. De concert avec le Gouvernement, il restera dans la mémoire de tout le monde comme un Premier ministre qui s’est efforcé de faire surmonter au pays toutes les difficultés de la crise monétaire en Asie. En outre, il faut noter dans cette étape des jalons importants comme l’impulsion de la normalisation des relations entre le Vietnam et les États-Unis, la levée totale de l’embargo économique imposé par les États-Unis et des pays occidentaux, l’adhésion du Vietnam à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), la large et profonde intégration officielle du Vietnam à l’économie internationale, ce qui a porté la position du pays à une nouvelle hauteur.

Outre les décisions de portée stratégique nationale qu’il a prises, le camarade Phan Van Khai a été un Premier ministre qui a eu des dialogues avec les entrepreneurs, levé les obstacles de l’économie privée, développé l’économie de marché à orientation socialiste. Il a été également le Chef du Gouvernement qui a été étroitement lié à l’œuvre d’« éradication de la misère et de réduction de la pauvreté », s’est intéressé à l’augmentation du budget et des ressources, avancé des mécanismes et des politiques pour la lutte contre la pauvreté, l’amélioration graduelle des conditions de vie des millions de foyers des paysans dans tout le pays. Il a hérité brillamment de l’œuvre de Doi moi dirigé par le Parti communiste du Vietnam (PCV), valorisé les acquis importants des Premiers ministres précédents. Outre sa contribution aux acquis impressionnants enregistrés dans le développement socio-économique du pays, il a légué des expériences extrêmement précieuses en matière de direction de la macro-économie.

Le camarade Phan Van Khai était un membre loyal du Parti, un bel exemple en matière de morale révolutionnaire du combattant communiste, du sacrifice sans réserve pour la cause révolutionnaire du Parti et du pays. Il a disparu mais l’image d’un Premier ministre qui s’est consacré de tout cœur à l’œuvre de Renouveau et d’intégration au monde du pays est gravé à jamais dans notre mémoire.

Avec un regret infini à l’égard du camarade Phan Van Khai, nous tenons à nous avancer fermement dans la voie révolutionnaire de notre Parti et de notre peuple, à accélérer de manière intégrale et synchronisée l’œuvre de Renouveau, de développement de l’économie de marché à orientation socialiste, d’intégration au monde, à réaliser les deux tâches stratégiques que sont l’édification et la défense de la Patrie du Vietnam socialiste, à atteindre avec succès l'objectif « le peuple riche, le pays puissant, démocratique, équitable et civilisé » et à faire devenir au plutôt le Vietnam un pays industrialisé et moderne.

NHÂN DÂN