La cérémonie de mariage chez l’ethnie Bô Y

Jeudi, 01 mars 2018 à 01:17:40
 Font Size:     |        Print
 

Les Bô Y utiliseront le cheval (ou une chaise à porteurs) pour accompagner la mariée chez le marié. Photo: NDEL

Nhân Dân en ligne - Bô Y est l’une des ethnies minoritaires de la province de Lào Cai (au Nord). Elle possède des rites de mariage, riches en identité culturelle, lesquels sont appréciés et préservés jusqu’à nos jours.

Auparavant, les Bô Y n’épousent que les gens issus de la même ethnie, puis cette coutume a été dépassée , les jeunes hommes et jeunes filles de cette ethnie ont maintenant le droit de choisir la femme ou l’homme de leur vie issu d’autres ethnies. La cérémonie de mariage est souvent organisée au début du printemps, dans le souhait d’avoir un épanouissement.

Le mariage traditionnel des Bô Y est composé des rites « dam hoi» (entrevue), « an hoi » (demande en mariage), « xin dâu » et « ruoc dâu » (Accompagnement de la mariée chez le marié).

Lors du rite « dam hoi » (entrevue), la famille du jeune homme demande à un entremetteur d’aller à la famille de la jeune fille pour sonder l’avis de la jeune fille, en sollicitant l’accord de ses parents, puis il le rapporte à la famille du jeune homme.

Le rite « demande en mariage » : la famille du jeune homme demande à un entremetteur et une entremetteuse chez la jeune fille pour demander encore une fois ses parents sur l’accord de mariage avec la jeune fille, en discutant des cadeaux de mariage, de la date de naissance de la jeune fille et du plateau d’offrandes au culte ancestral chez la jeune fille. Puis, la famille de l’homme va choisir le jour favorable, pour l’annoncer à la famille de la jeune fille.

La cérémonie « xin dâu » : Avant la cérémonie de mariage, la famille du marié apporte un cadeau chez la mariée pour demander de sa main. Elle apporte également deux miroirs en bronze (un grand et un petit miroir), dont le grand miroir est posé à la porte de la maison de la mariée, le petit miroir est donné à la mariée pour qu’elle porte sur soi-même afin de chasser les esprits malfaisants et les choses malchanceuses.

La cérémonie « ruoc dâu » (cérémonie d’accompagnement de la mariée chez le marié) : Ce qui est particulier dans le mariage des Bô Y, c’est que le marié n’est jamais présent dans le cortège de la mariée. La famille du marié va choisir un couple heureux ayant des filles et garçons. La femme sera présente dans le cortège de mariage pour accompagner la mariée chez le marié, tandis que le mari apprend au marié les rites et les comportements pour devenir un bon mari.

Les Bô Y utiliseront le cheval (ou une chaise à porteurs) pour accompagner la mariée chez le marié. Le cortège de mariage chez le marié doit réaliser d’abord le rite du culte à la cour de la maison, puis celui du culte ancestral dans la maison.

Après les rites, les gens souhaitent le bonheur au jeune couple, le marié conduira la mariée à la chambre nuptiale.

Bô Y est l’une des ethnies minoritaires de la province de Lào Cai.

La cérémonie de mariage de cette ethnie est composée des rites « dam hoi », « an hoi », etc. Pendant ces rites, la famille du marié demande à un entremetteur et une entremetteuse d’aller chez la mariée pour discuter de la cérémonie de mariage pour le jeune couple.


La demande de l’horoscope pour la mariée est bien préparée par la famille du marié.

La famille du marié va choisir un couple heureux ayant des filles et garçons. La femme sera présente dans le cortège de mariage pour accompagner la mariée chez le marié, tandis que le mari apprend au marié les rites et comportements pour devenir un bon mari.

Ce qui est particulier dans le mariage des Bô Y, c’est que le marié n’est jamais présent dans le cortège de la mariée. Dans le cortège de mariage, il y a toujours une équipe des joueurs de clairons en tête.

La famille de la mariée vérifie les cadeaux de mariage.

Puis, elle rapporte aux ancêtres.

La mariée réalise le rite du culte aux ancêtres chez elle.

Lors de la cérémonie d’accompagnement de la mariée chez le marié, la famille du marié apporte deux miroirs en bronze (un grand et un petit miroir), dont le grand miroir est posé à la porte de la maison de la mariée, le petit miroir est donné à la mariée pour qu’elle porte sur soi-même afin de chasser les esprits malfaisants et les choses malchanceuses.

Les Bô Y utiliseront le cheval (ou une chaise à porteurs) pour accompagner la mariée chez le marié.

Le sorcier réalise des rites de culte en plein air dans la cour chez le marié.

Après les rites, les gens souhaitent le bonheur au jeune couple, le mariée conduira la mariée à la chambre nuptiale.

La mariée distribue des friandises aux participants à la cérémonie de mariage.

NQ-MANH HÀ/NDEL