La cérémonie des semis des Pa Cô

Vendredi, 06 octobre 2017 à 05:42:40
 Font Size:     |        Print
 

Le chef du village réalise les rites du culte. Photo : Phan Anh/NDEL.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - La cérémonie des semis (ou dite encore cérémonie d’Apier) est un culte agricole pour prier les génies de la montagne, du Fleuve et le génie du riz chez les Tà Ôi, afin d'avoir un temps clément et de bonnes récoltes.

Cette cérémonie est organisée annuellement, avant que les agriculteurs sèment les grains de riz et autres semences dans les champs. Il s’agit d’un rite important dans la culture des Tà Ôi-Pa Cô de la province de Thua Thiên-Huê (au Centre).

La cérémonie a lieu dans la maison Rông (maison commune) et au champ retenu pour ce rite. Les offrandes sont composées d’un cochon, d’un poulet, d'une jarre d’alcool, du riz gluant, du maïs, et de 5 espèces de semences (riz, maïs, arachide, haricot, sésame).

Le chef du village réunira les villageois pour choisir un jour bénéfique, un bon terrain pour la cérémonie du semis, puis ils le divisent en petites parcelles de terre appropriées à chaque espèce de semis.

Il dressera un « cây nêu » (perche rituel) sur ce terrain, puis choisira la bonne heure pour la cérémonie.

Après avoir fini les préparatifs, les familles arriveront à la maison Rông, et le chef du village représentera les villageois pour y réaliser la cérémonie des semis.

Après la cérémonie dans la maison Rông, les rites auront lieu sur le terrain choisi. Tout le monde arrive sur ce terrain avec des offrandes.

Ils mettent les semences dans le creuxx d'un gong, qui est frappé pour les réveiller et pour qu'elle germent bien. Le chef du village commence à lire les versets de la prière. Après cette lecture, les semences sont répandues sur le champ. Les gens sèment les grains, en chantant au son des gongs.

Quand la cérémonie est achevée, les gens rentrent chez eux pour préparer la saison de cultures, en espérant des récoltes abondantes et une vie heureuse.

Le plateau des offrandes de la cérémonie des semis des Pa Cô.

La préparation du plateau des offrandes dans la maison Rông.

Les semences sont placés dans un entrenœud vide durant la célébration du culte.

Après avoir fini les préparatifs, les familles arriveront à la maison Rông, le chef du village représentera les villageois pour y réaliser les rites du culte.

Après la cérémonie dans la maison Rông, les rites auront lieu sur le terrain choisi. Tout le monde arrive sur ce terrain avec des offrandes.

Ils placent les semences dans le creux d'un gong qui est frappé pour les réveiller et pour qu'elle germent bien.

Le chef du village commence à lire des versets de la prière.

Le plateau des offrandes est composé d’un cochon, d’un poulet, d’une jarre d’alcool, du riz gluant, du maïs, et de 5 espèces de semences (riz, maïs, arachide, haricot, sésame).

À la fin des prières, le chef du village verse les semences sur le plateau des offrandes.

Les villageois mettent les semences sur le plateau des offrandes, puis les sèment sur la parcelle de terre choisie... Et puis, ils font leur semis.

Après le semis, ils enclosent soigneusement la parcelle de terre.

À la fin de la cérémonie, les gens dansent autour du " cây nêu ", en espérant une nouvelle récolte abondante et une vie plus heureuse.

Texte et photo: Phan Anh/NDEL

NDEL