Les visiteurs étrangers apprécient l’événement « Thu Vong Nguyêt »

Mercredi, 04 octobre 2017 à 01:14:36
 Font Size:     |        Print
 

Des milliers de lanternes décorées, lumière et de musique, ont transformé le temple de la Littérature à l’occasion de la fête de la mi-automne 2017. Photo : http://toquoc.vn/
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - « Thu Vong Nguyêt » (Contempler la lune de la mi-automne) s’est ouvert le 29 septembre, avec la participation de nombreux visiteurs étrangers et des enfants de la capitale de Hanoi.

Cet événement ne crée pas seulement une empreinte typique de Hanoi, mais embellit également l’image du Vietnamet de ses habitants, permettant de promouvoir la riche culture populaire et l’identité culturelle nationale auprès des visiteurs vietnamiens et étrangers. «Thu Vong Nguyêt » est un concert de la fête de la mi-automne cette année. Cet événement réveille tous les sens par son mélange des matières d’antan et d’aujourd’hui, de l’ancienneté et de la modernité au Temple de la Littérature, espace symbolisant la culture de la capitale.

Cet événement attire la participation de nombreux touristes nationaux et étrangers. L’artisan Nguyên Van Quyên apprend à deux visiteurs russes à faire le « dèn keo quân » (lanternes à ombres mobiles).

Mme Rebecca et son fils, visiteurs mexicains, aiment bien la décoration lumineuse des lanternes traditionnelles de la mi-automne du Vietnam. C’est sa première visite au Vietnam et cette visite tombe juste à l’occasion de la mi-automne, a-t-elle partagé.


Le docteur en papier, les lanternes en forme d’étoile, les lanternes à ombres mobiles, etc. sont les jouets préférés des enfants à chaque mi-automne.


Les enfants arrivant à l’événement « Thu Vong Nguyêt » apprennent à préparer les gâteaux traditionnels de lune.

Dans le cadre du programme «Thu Vong Nguyêt »», les enfants participent à la procession des lanternes, et reçoivent les friandises exposées pendant la fête de la mi-automne.



Une petite fille étrangère peint attentivement un masque en carton.

L’artisan Nguyên Van Manh, unique fabricant de bateaux en fer blanc à Hanoi, apporte à l’événement des jouets originaux typiques de la mi-automne d’antan.

Un touriste étranger s’amuse avec son enfant avec des “to he” (des figurines de pâtes de riz gluant colorées).

L’historien Duong Trung Quôc a indiqué que l’espace du Temple de la Littérature et des programmes devraient être préservés et valorisés pour attirer de plus nombreux visiteurs, en découvrant la tradition séculaire et la riche identité culturelle du Vietnam.

Photos: http://toquoc.vn/

NDEL