Reproduire le Têt traditionnel au Nord du Vietnam

Mardi, 24 janvier 2017 à 07:11:20
 Font Size:     |        Print
 

De nombreux amis étrangers participent au festival «Têt Viêt». Photo: HNM.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le festival «Têt Viêt» (2e édition) a eu lieu le 22 janvier, dans la maison communale du village de So, commune de Công Hoa (district de Quôc Oai, en banlieue de la ville de Hanoi) pour célébrer le Nouvel An lunaire du Coq 2017.

Organisé par le groupe «Dinh làng Viêt», cet événement a reproduit une série d’activités du Têt traditionnel au Nord du Vietnam que sont l’implantation de la perche en bambou «nêu», la calligraphe du "nôm", les oratorios folkloriques et le chant cua dinh typique des régions du Nord, la préparation du "banh chung" (gâteau de riz gluant), etc. De plus, les participants du festival partaient des tuniques traditionnelles «ao dài» dans le but de les honorer.

Pham Sanh Châu, secrétaire général du Comité national auprès de l'UNESCO* du Vietnam s’est déclaré impressionné par le festival «Têt Viêt» et notamment par son objectif d’honorer les valeurs historiques, culturelles et artistiques de «ao dài» et de la maison communale «dinh». Considéré comme un signe permettant de distinguer les Vietnamiens des autres, le «ao dài» joue un rôle très important pour les Vietnamiens. Lorsque les Vietnamiens mettent le «ao dài», ils se sentent toujours paisibles. Le «ao dài» est digne à être préservé et honoré.

Une vingtaine d’Ambassadeurs ont participé à cet événement sacré. Il s’agit donc d’une bonne occasion de promouvoir le «ao dài» et le Têt traditionnel des Vietnamiens aux amis étrangers.

Brûler des bâtonnets d’encens - un rituel traditionnel sur l’autel des ancêtres lors du Têt traditionnel. Photo: HNM.

Le chant «cua dinh» typique des régions du Nord. Photo: HNM.

Le chant «xoan» interprété dans la maison communale. Photo: HNM.

L’implantation de la perche en bambou «nêu». Photo: HNM.

Un numéro artistique. Photo: HNM.

NDEL