L’ASEAN condamne toutes formes de violence à l’encontre des femmes

Samedi, 26 avril 2014 à 04:51:51
 Font Size:     |        Print

Nhan Dan en ligne - L’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) condamne toutes formes de violence à l’encontre des femmes, en particulier les violences sexuelles.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur Lê Hoài Trung, chef de la délégation de représentation permanente du Vietnam auprès de l’ONU, dans un discours prononcé au nom des 10 pays membres de l’ASEAN lors de la session du Conseil de sécurité de l’ONU du 25 avril consacrée aux femmes, à la paix et à la sécurité.

Le discours de l’ambassadeur Lê Hoài Trung a affirmé que les violences sexuelles pendant et après les conflits armés continuaient de menacer la vie des femmes et des filles dans de nombreuses régions du monde.

L’ASEAN apprécie les mesures prises par le Conseil de sécurité pour stopper ces crimes atroces, dont la résolution 1325 adoptée en 2000 sur les femmes, la paix et la sécurité, ainsi que d’autres résolutions et déclarations du président du Conseil de sécurité sur ce problème, a déclaré l’ambassadeur vietnamien. Ces mesures et les nombreux efforts de l’ONU comme de la communauté internationale ont contribué à améliorer la conscience des gens sur les profondes conséquences des violences sexuelles pendant et après les conflits armés.

Au nom des pays de l'ASEAN, il a avancé plusieurs propositions, tout en soulignant que les violences sexuelles à l'occasion de conflits armés doivent être réglées radicalement, c'est-à-dire qu'il faut mettre fin aux conflits armés. Il a également insisté sur l'élévation des connaissances qui a un rôle important dans la lutte contre les violences sexuelles et la protection des victimes. Celles-ci doivent être bien soutenues par tous les secteurs et échelons. En outre, leur pleine participation, dans des conditions d'égalité avec les hommes, aux activités économiques, politiques et sociales a aussi un rôle important car contribuant à régler définitivement les violences sexuelles.

Selon l'ambassadeur Le Hoai Trung, tous les pays aséaniens sont membres de la Convention sur l'élimination de toutes formes de discrimination à l'égard des femmes et soutiennent les résolutions et déclarations du président du Conseil de sécurité de l'ONU concernant les femmes, la paix et la sécurité, y compris les violences sexuelles dans les conflits armés.

Au niveau régional, l'ASEAN a créé un Comité intergouvernemental sur les droits de l'homme et un autre Comité sur le renforcement et la protection des droits des femmes et des enfants. Les initiatives, dont celle de "Fin des violences faites aux femmes", ainsi que l'organisation de séminaires sur les femmes, la paix et la sécurité de l'ASEAN, sont des mesures importantes en vue d'une plus grande prise de conscience des populations de ce problème.

VNA