Ukraine: Des parties concernées se sont mis d’accord sur le cessez-le-feu

Mardi, 01 juillet 2014 à 18:19:09
 Font Size:     |        Print
 

Les représentants des 3 parties pendant la négociation sur le problème de l’Ukraine.

Nhân Dân en ligne - Après la négociation trilatérale à Donetsk sur le déploiement du plan pacifique du Président ukrainien P.Poroshenko, le Premier ministre de la République populaire auto-proclamée Donetsk, A..Borodaï, s’est engagé à ce que la force pour la fédéralisation à l’Est de l’Ukraine respecte l’ordre de cessez-le-feu jusqu’au 27 juin.

Il a également souhaité que les parties concernées résolvent des conflits par la voie pacifique.

Précédemment, les trois parties comprenant les représentants du président de l’Ukraine, les médiateurs de la Russie, de l’Organisation de la Sécurité et de la Coopération Européenne (OSCE) et les représentants de la force pour la fédéralisation ont réalisé une négociation et se sont mises d’accord sur le cessez-le-feu. L’observation du cessez-le-feu serait pour la responsabilité de la Russie et de l’OSCE.

Le Secrétaire du Conseil ukrainien de la Sécurité nationale et de la Défense, A.Paroubiï, a informé que l’Ukraine profiterait du cessez-le-feu pour rendre la liberté à certaines personnes arrêtées et réédifier l’infrastructure dans la partie Sud-Est de la ville Slavyansk. D’ailleurs, l’Ambassadeur de la Russie Dourabov a affirmé que les parties de la négociation trilatérale souhaitaient parvenir à un cessez-le-feu durable et s’engageraient à éviter toute livraison à la bataille.

Le Président russe Vladimir Poutine a discuté par téléphone le 23 juin avec son homologue américain Barack Obama pour parler du plan pacifique du dirigeant ukrainien, Poroshenko. Le Président V. Poutine a souligné la nécessité d’une mise fin aux activités militaires et de la négociation par la voie pacifique entre des parties pour restaurer les activités quotidiennes au Sud-Est de l’Ukraine. Le leader américain a à son tour demandé à la Russie d’utiliser encore son influence pour rétablir la paix et la sécurité durable dans cette zone.

Pendant ce temps, les ministres délégués aux affaires étrangères des pays de l’Union Européenne (UE) ont déclaré leur soutien vis-à-vis du plan pacifique du Président ukrainien Poroshenko et ont appelé les parties concernées à un cessez-le-feu. L’UE a annoncé l’envoi d’une délégation policière à l’Ukraine pour assister à la réforme de la police de ce pays.

Précédemment, le Président Poroshenko a discuté par téléphone avec le Président permanent du Conseil Européen, Herman Van Rompuy, sur la situation à l’Ukraine et la signature du traité de l’alliance et de la liberté commerciale entre ce pays et l’UE. Le Président H.V.Rompuy a exprimé sa crainte sur la tension à l’Est de ce pays. Il a également félicité le plan pacifique du président Poroshenko tout en affirmant que c’est une mesure appropriée à la crise ukrainienne.

À l’occasion du 20e anniversaire de la Signature du traité de partenariat et de coopération entre la Russie et l’UE, le Président de la Douma d’État Sergueï Narychkine a souligné que la Russie et l’UE seraient dans le futur des partenaires égaux. Il s’est accentué sur ce que la Russie soit une partie intégrante de l’Europe, que la Russie ait contribué au développement culturel, à la protection des valeurs humaines européennes et se soit efforcé à la promotion de la compréhension mutuelle entre des populations de l’Europe.