Le Vietnam participe au 27e Dialogue ASEAN-Etats-Unis

Mercredi, 11 juin 2014 à 12:51:43
 Font Size:     |        Print
 

Les officiels de haut rang de l'ASEAN aux conférences SOM entre l'ASEAN et ses partenaires du 7 au 10 juin à Rangoon (Myanmar). Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - Les conférences des officiels de haut rang de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (SOM ASEAN) et les conférences SOM entre l'ASEAN et ses partenaires ont eu lieu du 7 au 10 juin à Rangoon (Myanmar) afin de préparer la Conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN et les conférences ministérielles connexes qui sont prévues début août dans la capitale de Nay Pyi Taw.

La délégation vietnamienne est conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères Pham Quang Vinh, chef de la SOM ASEAN-Vietnam.

Dans ce cadre, le 27e Dialogue ASEAN-États-Unis a eu lieu le 10 juin avec pour objet la discussion de questions d'intérêt commun, l'étude du bilan de la coopération ASEAN-États-Unis, et la préparation de la Conférence des ministres ASEAN-États-Unis prévue en août prochain, et le 2e Sommet ASEAN-États-Unis, en fin d'année.

Lors de ce dialogue, la situation en Mer Orientale a retenu une attention particulière des participants. La partie américaine a affirmé son soutien des points de vue de l'ASEAN exprimés dans la Déclaration commune des ministres des AE publiée du 10 mai dernier. Elle s'est déclarée "gravement préoccupée" devant les développements complexes et l'aggravation des tensions qui portent atteinte à la paix, à la stabilité, à la liberté et à la sécurité de la navigation maritime dans la région.

Les États-Unis protestent contre tous actes unilatéraux et le recours à la force au soutien de la revendication de souveraineté, avant d'insister sur la nécessité de respecter le droit international, la convention des Nations-Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), ainsi que de parvenir au plus tôt au Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Le vice-ministre Pham Quang Vinh a déclaré apprécier les résultats obtenus dans le cadre du partenariat ASEAN-États-Unis, ainsi que le soutien américain à l'édification d'une Communauté de l'ASEAN pour la paix, la sécurité et la coopération au développement.

Il a également souligné les actes agressifs de la Chine en Mer Orientale. L'installation de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 protégée par nombre de navires dans la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam, ainsi que les actes provocateurs des navires chinois contre les navires de pêche du Vietnam, viole gravement le droit international et la CNUDM, avec des effets directs sur la paix, la stabilité, la liberté et la sécurité de la navigation maritime en Mer Orientale, a-t-il insisté.

Le Vietnam proteste énergiquement contre les actes agressifs des navires chinois qui ont percuté et employé des canons à eau contre des navires de la Surveillance des ressources halieutiques, des garde-côtes et nombre de bateaux de pêche du Vietnam. Le Vietnam exige que la Chine retire immédiatement sa plate-forme pétrolière et les navires d'escorte des eaux vietnamiennes, a déclaré Pham Quang Vinh.

Le Vietnam est déterminé à défendre sa souveraineté sur ses zones maritimes par des mesures pacifiques et conformément au droit international, a-t-il ajouté.

Concernant la coopération ASEAN-États-Unis, les deux parties ont salué le développement de leur partenariat dans de nombreux domaines, dont la politique, la sécurité, l'économie, la société et la culture. Les États-Unis s'engagent à continuer de promouvoir les relations et la coopération avec l'ASEAN, ainsi qu'à soutenir le rôle central de l'ASEAN au sein de la structure régionale et dans les mécanismes créés par cette association.

L'ASEAN encourage les États-Unis à soutenir l'édification de la Communauté de l'ASEAN, ainsi qu'à intensifier leurs relations en économie, dans les sciences et les technologies, l'éducation et la formation, le traitement des épidémies, la sécurité énergétique, la gestion des catastrophes naturelles, le changement climatique et la coopération au sein du Mékong.

Soulignant l'importance stratégique du partenariat ASEAN-États-Unis pour la paix, la stabilité, la sécurité et la prospérité de la région, les deux parties continueront de généraliser et de renforcer leur coopération en vue de porter leurs relations à une nouvelle hauteur. Elles se pencheront sur la mise en œuvre des projets prioritaires, la mobilisation des ressources pour l'édification de la Communauté de l'ASEAN, le renforcement de la connectivité, le développement de ressources humaines, de l'éducation, des échanges populaires, le règlement des défis communs comme la sécurité énergétique, la gestion durable des ressources en eau, la biodiversité, le changement climatique, les épidémies, la criminalité internationale...

Dans le futur, les deux parties continueront de renforcer leur coopération dans le cadre de l'Initiative du bas-Mékong (LMI).

VNA