La Chine accroît la tension dans la région

Mardi, 03 juin 2014 à 11:20:11
 Font Size:     |        Print
 

Des navires chinois tirent des canons à eau aux bateaux de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam le 12 mai. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Avec le déploiement de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 d'un milliard de dollars, la Chine a choisi de tendre la situation dans la région, a estimé Jayadeva Ranade, directeur du Centre d'analyse et de stratégie pour la Chine de l'Inde (Centre for China Analysis and Strategy-CCAS).

Avec le recours à 81 navires de guerre protégeant la plate-forme, la Chine souhaite transmettre un message selon lequel Pékin a la ferme intention de régler les différends souverains et territoriaux par la force ou la menace d'y recourir, si le besoin s'en fait sentir, a estimé Jayadeva Ranade lors d'une interview accordée au correspondant de l'Agence vietnamienne d'information (VNA).
Il a recommandé aux pays dans la région de coopérer étroitement pour assurer la liberté de la navigation dans cette zone maritime ainsi que le non recours à la force pour régler les différends territoriaux en terre comme en mer.
Le ministre australien de la Défense, David Johnston, a partagé l'inquiétude du secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, lors du 13e Dialogue de Shangri-La à Singapour, sur le fait que la Chine mène des actes de provocation causant de l'instabilité en Mer Orientale, selon "The Sydney Morning Herald", rendu public le 2 juin.
La Chine génère de l'instabilité dans une zone maritime capable de rendre prospère les pays d'Asie-Pacifique. L'instabilité détruit vraiment les perspectives économiques, a-t-il estimé, ajoutant que l'Australie essayerait de persuader la Chine qu'il existe une "autre voie" permettant d'éviter la confrontation et l'escalade des tensions en mer.
Auparavant, le 1er juin dans son intervention lors du 13e Dialogue de Shangri-La, David Johnston a souligné que l'Australie, les Etats-Unis, le Japon s'inquiétaient profondément des actes unilatéraux de la Chine en Mer Orientale et en Mer de Chine Orientale.

VNA