L’ASEAN et la Chine discutent de la mise en œuvre de la DOC

Jeudi, 28 juin 2018 à 11:08:58
 Font Size:     |        Print
 

Vue de la 15e réunion de hauts officiels de l’ASEAN et de la Chine sur l’application de la DOC, le 27 juin dans la province chinoise du Hunan (Centre). Photo : Xinhua.

Nhân Dân en ligne - La 15e réunion de hauts officiels de l’ASEAN et de la Chine sur l’application de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (SOM-DOC) s’est déroulée mercredi 27 juin dans la province chinoise du Hunan (Centre).

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Kong Xuanyou et le secrétaire permanent du ministère singapourien des Affaires étrangères Chee Wee Kiong ont co-présidé cet événement tenu après la 24e réunion du groupe de travail mixte sur la mise en œuvre du DOC (JWG-DOC) qui a eu lieu les 25 et 26 juin.

Ces réunions visent à examiner la mise en œuvre de la DOC, à négocier le Code de conduite en Mer Orientale (COC) et à définir les activités pertinentes à mener.

Suite aux résultats de la 23e réunion du JWG-DOC dans la ville vietnamienne de Nha Trang en mars 2018, la 24e réunion s’est penchée sur des contenus spécifiques du COC, les principes et les pas à suivre par le groupe de travail mixte.

La 24e réunion du JWG-DOC a convenu que le JWG-DOC rapporte régulièrement la marche des travaux et les résultats au SOM-DOC et à l’ASEAN-China Ministerial Meeting (PMC) pour solliciter des instructions.

La 15e réunion du SOM-DOC a discuté de la mise en œuvre du DOC, continué à affirmer l’importance d’observer pleinement et efficacement ce document pour maintenir un dialogue coopératif pour la paix et la stabilité en Mer Orientale.

Les hauts officiels ont souligné la nécessité de promouvoir davantage et d’élargir les mesures de confiance dans le cadre de la mise en œuvre du DOC, à la fois sur le terrain et dans la mise en œuvre d’activités de coopération, les considérant comme les contributions pragmatiques des deux parties à la région, créant un environnement favorable à la négociation du COC.

La réunion a également mis à jour le plan de mise en œuvre du DOC pour la période 2016-2018.

Concernant les contenus du COC, la 15e réunion du SOM-DOC a examiné et s’est félicité des résultats des négociations lors des 23e et 24e réunions du JWG-DOC, avec les échanges des points de vue entre les pays sur le COC et la manière de négocier ce document, les orientations à suivre ainsi que les contenus à soumettre au PMC en août prochain à Singapour.

Saluant des résultats de mise en œuvre du DOC, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, chef de la SOM ASEAN Vietnam, a affirmé l’importance de la mise en œuvre complète et efficace du DOC pour le maintien de la paix, de la stabilité et de la sécurité dans la région.

Dans le même temps, il s’est déclaré préoccupé par les activités de réaménagement, d’installation et d’essai de matériels militaires lancées sur les structures en litige en Mer Orientale, contraires au principe du DOC et au préjudice au processus de négociation du COC.

Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a appelé les parties concernées à faire preuve de retenue, à s’abstenir de tout acte susceptible de complexifier la situation sur le terrain et à créer un environnement favorable aux négociations du COC.

Affirmant les points de vue du Vietnam sur l’élaboration du COC, il a déclaré que le COC devrait être exécutoire et juridiquement contraignant, offrir un instrument pour réglementer la conduite des parties en Mer Orientale, et se conformer au droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, contribuer effectivement à la construction d’une région pacifique, stable et fondée sur la loi.

L’ASEAN et la Chine ont convenu de se retrouver lors de la prochaine réunion du JWG-DOC en septembre prochain à Siem Reap, au Cambodge.

VNA/NDEL