ASEAN : Stratégie pour un Océan Indopacifique libre et ouvert

Jeudi, 05 avril 2018 à 11:49:51
 Font Size:     |        Print
 

Le professeur Yuichi Hosoya prend la parole. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - La délégation de travail du Japon auprès de l’ASEAN, en coordination avec l’Institut national des Sciences d’Indonésie (LIPI), a organisé le 4 avril dans la capitale indonésienne Jakarta un séminaire de célébration des 45 ans de coopération et d’amitié ASEAN - Japon intitulé «ASEAN et Stratégie pour un Océan Indopacifique libre et ouvert ».

Cet événement a enregistré la présence de quelque 200 délégués issus de dirigeants de haut niveau indonésiens et de représentants de corps diplomatiques étrangers et d’organisations internationales en Indonésie.

Les participants ont discuté des défis de la sécurité régionale et des opportunités offertes aux pays pour promouvoir la coopération économique et commerciale, ainsi que pour maintenir un environnement pacifique, stable et prospère de la région.

Y prenant la parole, le professeur Dewi Fortuna Anwar du LIPI a souligné que « Océan Indopacifique libre et ouvert » avait été abordé pour la première fois en mai 2007 par le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Mais cette notion n’avait pas encore pu attirer l’attention de la communauté internationale. Lors du Sommet du forum de Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) 2017 au Vietnam et du 31ème Sommet de l’ASEAN aux Philippines, cette définition avait été répétée encore une fois par le Président américain Donald Trump, en s’engageant que les États-Unis, en collaboration avec l’Inde, le Japon et l’Australie, contribuerait davantage à la stabilité et à la prospérité de cette région.

Selon le professeur Yuichi Hosoya de l’Université Keio du Japon, l’ASEAN joue un rôle important dans la structuration de la sécurité de la région. C’est pourquoi le Japon souhaite que l’ASEAN continue de bien valoriser son rôle, à travers des actions détaillées comme le Forum régional de l’ASEAN (ARF), la Conférence des officiels de la Défense de l’ASEAN élargie, etc.

La présence d’experts de premier rang venus du Japon, de Singapour, d’Indonésie et du Vietnam à ce séminaire témoigne de la grande attention des pays aséaniens destinées à la stratégie « Océan Indopacifique libre et ouvert », a estimé le docteur Dinh Thi Hien Luong de l’Académie diplomatique du Vietnam.

NDEL