Les négociations sur le TPP sur le point de s’achever

Samedi, 04 novembre 2017 à 05:09:19
 Font Size:     |        Print
 

Photo : VNA.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Les 11 États parties de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP) sans les États-Unis avancent vers un accord de libre-échange complet après que la Nouvelle-Zélande a accepté de modifier les lois sur la propriété foncière et l’achat de logements par les citoyens étrangers.

Selon le journal canadien The Globe and Mail, le compromis de cette semaine évite aux 11 pays d'avoir à renégocier cet ambitieux accord commercial pour répondre aux demandes du gouvernement néo-zélandais dans un effort de contenir le prix du logement.

Il rapproche également les pays membres d'une importante victoire en faveur d’un accord de libre-échange qui serait finalisé lors du Sommet du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) prévu la semaine prochaine dans la ville de Dà Nang (au Centre du Vietnam).

"L'élan vers un accord à la réunion de Dà Nang a considérablement augmenté", a déclaré Kazuyoshi Umemoto, négociateur en chef japonais du TTP.
Les négociateurs se sont réunis pendant trois jours à Urayasu, à l'Est de la capitale japonaise, pour affiner les termes de l'accord original à suspendre, afin de sauver le pacte en marge du sommet de l’APEC au Vietnam.

Après le retrait des États-Unis au début de cette année, les 11 parties restantes visent à conclure un nouvel accord en marge du Sommet de l'APEC 2017, prévu début novembre au Vietnam.

Le TPP a été signé en février 2016 par l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les États-Unis et le Vietnam. Ces pays représentent environ 40% de l'économie mondiale. Les États-Unis se sont retirés de cet accord après l'investiture en janvier dernier du Président Donald Trump.

VNA/NDEL