L’ONU doit faire plus pour prévenir les guerres

Mercredi, 11 janvier 2017 à 09:23:51
 Font Size:     |        Print
 

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. Photo: Reuters
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - «La prévention des conflits doit être essentielle pour éviter des atrocités de masse ou des violations graves des Droits de l'homme».

Antonio Guterres qui a succédé le 1er janvier à Ban Ki-Moon comme secrétaire général de l'ONU*, a lancé ce mardi sa «nouvelle approche» avec une idée qui reprend un principe de la charte de l’ONU: celle de la prévention.Ce qui suppose de ne pas consacrer seulement du temps et des ressources à gérer des crises mais aussi à les prévenir.

Pour son premier Conseil de Sécurité depuis son arrivée à la tête de l’ONU, l’ancien Premier ministre portugais a néanmoins reconnu que ce concept n’attirait pas suffisamment l’attention. Pour lui, il s'agit de se pencher sur les causes qui peuvent conduire à des violences et qui sont liées entre elles: extrémisme violent, chômage surtout des jeunes, conflits sociaux…, alors que la réponse de l'ONU demeure «fragmentée».

Pour y parvenir, il envisage de lancer une initiative afin de favoriser la médiation dans le cadre de son engagement «à doper la diplomatie pour la paix».

NDEL/VOV