Le Vietnam et la coopération économique au sein de l’espace francophone

Lundi, 30 juillet 2018 à 17:29:53
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Évoque pour la première fois dans la déclaration de Hanoï à l’issue du 7ème Sommet de la Francophonie de 1997, le concept d’« Espace économique francophone » est devenu un socle de la coopération économique au sein de la communauté francophone. Il en est désormais un pilier, au même titre que la politique et la culture. Le Vietnam, lui, a bien profité du soutien de la Francophonie sur le plan économique.

Depuis qu’il s’est lancé dans la coopération économique, l’espace francophone s’attache à améliorer le bien-être de ses habitants, notamment au Vietnam. En tant qu’ancien correspondant auprès de l’OIF, l’actuel ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Thiêp, en est particulièrement conscient.

« La Francophonie a participé à la mise en œuvre de nombreux projets de renforcement des capacités des entreprises et ce faisant, elle aura grandement contribué au développement durable du Vietnam», nous dit-il.

«Je pense notamment aux projets de développement des entreprises en milieu rural, aux programmes de microcrédit, aux programmes de formation à la gestion de l’environnement, aux programmes d’orientation économique en faveur des femmes au foyer, au guide d’utilisation des turbines hydroélectriques au profit des ménages dans les zones montagneuses...

La Francophonie a aussi favorisé la participation des jeunes vietnamiens à la rencontre « Sports: vecteur de promotion du développement et de la paix » au Niger, l’organisation de la rencontre des jeunes entrepreneurs du Laos, du Cambodge et du Vietnam, le déploiement de certains projets visant à améliorer la compréhension mutuelle entre les marchés vietnamien et africain, ect. »

Doté d’un taux de croissance moyen de 6-7% au cours des 20 dernières années, le Vietnam a toujours été considéré par les autres pays francophones comme un modèle de développement économique.

« L’un des aspects les plus frappants, en ce qui concerne le Vietnam, c’est sa trajectoire de développement économique et social. Au départ, c’était l’un des pays les moins avancés. Et aujourd’hui, si l’on s’en tient aux standards de la Banque mondiale, c’est un pays à revenu intermédiaire. C’est du reste un pays qui a atteint les Objectifs du Millénaire pour le Développement et dont la croissance du PIB reste parmi les plus élevées du monde.

Alors bien sûr, avec tous ces beaux résultats, le Vietnam est devenu une sorte de modèle pour les pays en voie de développement, et des pays en voie de développement, l’espace francophone en compte un bon nombre, notamment en Afrique », nous explique Follain Moncef, le conseiller de la secrétaire générale de la Francophonie.

En sa qualité d’économie émergente en Asie du Sud-Est, le Vietnam a apporté des contributions remarquables à la coopération économique dans l’espace francophone, ce qui n’a pas échappé à Nguyên Thiêp.

« Le Vietnam a participé à la première Conférence des ministres de l’Économie de la Francophonie en 1999 et y a avancé de nombreuses propositions », constate-t-il.

« Il a aussi accueilli la 6e édition du Forum francophone des Affaires (FFA) en octobre 1997, le Forum économique francophone en avril 2014. Il a beaucoup contribué à l'adoption de la Stratégie économique francophone lors du Sommet de Dakkar, au Sénégal, en novembre 2014.

Et plus récemment, e mai 2017, il a accueilli la première conférence régionale sur la coopération tripartite et la coopération Sud-Sud dans l’espace francophone, ce qui a permis que soit mis en œuvre le plan de mise en réseau des acteurs de la coopération tripartite. Dans le domaine de la coopération tripartite, le Vietnam est d’ailleurs à la pointe, avec notamment des projets déployés avec le Cameroun et avec le soutien de l’OIF. »

VOV/NDEL