Vietnam - Pays-Bas : Coopérer dans la gestion des ressources en eau dans le delta du Mékong

Vendredi, 12 avril 2019 à 10:18:23
 Font Size:     |        Print
 

Colloque sur la gestion des ressources en eau dans le delta du Mékong. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Diverses solutions pour une gestion durable des ressources en eau ont été proposées lors d’un colloque organisé le 11 avril par le consulat général des Pays-Bas à Hô Chi Minh-Ville.

L’événement a enregistré la présence de plus de 100 scientifiques, experts et hommes d'affaires vietnamiens et néerlandais du secteur de l'eau et de l'environnement, ainsi que des responsables de services et d'universités à Hô Chi Minh-Ville et de 13 villes et provinces du delta du Mékong.

Prenant la parole lors de ce colloque, la ministre néerlandaise de l’Infrastructure et de la Gestion de l’eau, Cora Van Nieuwenhuizen, a hautement apprécié l’attention et les efforts du Vietnam dans la gestion des ressources en eau et l’adaptation aux changements climatiques.

Selon elle, le Vietnam et les Pays-Bas partagent des similitudes dans les conditions naturelles des deltas fluviaux, qui sont des zones fortement touchées par les changements climatiques. Il faut donc avoir une plus grande attention à la prévention des intrusions d’eau salée et à la gestion des ressources en eau au service de la production agricole et à l’approvisionnement en eau potable dans le delta du Mékong, contribuant ainsi à stimuler le développement régional, a-t-elle suggéré.

La ministre néerlandaise s’est déclarée convaincu que les projets de coopération entre le Vietnam et les Pays-Bas dans la gestion des ressources en eau et la protection de l'environnement dans le delta du Mékong ouvriront d’énormes opportunités de développement économique et amélioreront la capacité opérationnelle des ports fluviaux et du transport fluvial local, et l’approvisionnement en eau potable pour les habitants.

Les Pays-Bas sont prêts à soutenir et à partager leurs connaissances et leurs expériences dans ce domaine avec le Vietnam, en particulier avec les localités côtières du delta du Mékong en matière d'adaptation aux changements climatiques, a-t-elle déclaré.

Pham Truong Yên, directeur adjoint du Service de l'Agriculture et du Développement rural de la ville de Cân Tho, a expliqué que le manque de gestion des ressources en eau avait entraîné des intrusions d'eau de mer, des inondations et une pénurie d'eau pendant la saison sèche.

Le projet Blue Dragon, grâce au soutien des experts néerlandais, a contribué à résoudre ces problèmes et à réduire la pollution de l'environnement après la construction de barrages afin de prévenir l'intrusion d'eau salée dans le delta du Mékong, a-t-il fait savoir.

Selon Menno Snel, secrétaire d’État néerlandais aux Finances, le secteur de l’eau joue un rôle important dans le processus de construction et de développement national.

Par conséquent, il est nécessaire d’investir dans des projets à moyen et à long terme sur la gestion des ressources en eau pour le développement durable, a-t-il souligné, ajoutant que ces grands projets demandaient de l’attention et des investissements de la part des gouvernements tant vietnamien que néerlandais.

A cette occasion, les participants ont discuté des mesures visant à améliorer la capacité du projet Blue Dragon à fournir l’eau portable et à assurer le développement urbain durable.

Au cours des cinq dernières années, plus de 300 experts et chercheurs néerlandais ont organisé plus de 200 colloques sur la gestion des ressources en eau, la protection de l'environnement et l'adaptation aux changements climatiques dans le delta du Mékong.

De nombreuses organisations et experts néerlandais ont également partagé leurs expériences avec les villes de Cân Tho, de Soc Trang et de Kiên Giang en matière de gestion des risques liés aux changements climatiques et d'atténuation de leurs effets, ainsi que de lutte contre les inondations.

NDEL