Transformation des boîtes vides de lait en produits utiles

Vendredi, 21 décembre 2018 à 11:49:15
 Font Size:     |        Print
 

Collecte sélective des boîtes vides de lait en papier. Photo : CVN.

Nhân Dân en ligne - Plus de dix ans attachés à l'éducation environnementale pour des élèves, Châu Ngoc Câm Vân a récemment décidé de créer un groupe d'activités sociales intitulé « NHC - l’itinéraire à la rescousse des déchets morts » à Hô Chi Minh-Ville, ayant pour but de protéger l’environnement.

Avec 33 membres, son groupe est particulièrement préoccupé par la prolifération de déchets et ses problèmes pour l'environnement et la vie, notamment dans les grandes villes. Vân et son groupe NHC sont particulièrement impressionnés à l’idée de recycler les boîtes vides de lait en papier.

Châu Ngoc Câm Vân est actuellement la secrétaire adjointe de l'Union de la jeunesse communiste de Hô Chi Minh du Service des ressources naturelles et de l'environnement de Hô Chi Minh-Ville.

En fait, ce recyclage n’est pas facile pour plusieurs raisons parmi lesquelles les plus difficiles sont issues du tri des déchets à la source et du transport. Ces boîtes sont légères mais encombrantes (100 à 150 boîtes pèsent 1 kg) et donc, les frais d’expédition sont assez élevés.

Au Vietnam, des millions de boites vides de lait enfantin en papier sont jetées par jour dans l'environnement. Elles peuvent être recyclées pour produire des matières premières et d'autres produits utiles.

À noter que la boîte de lait a sa structure très spéciale: à l'intérieur il y a une mince couche d'aluminium et de plastique qui peut être recyclé en toiture de tuile écologique. Ses couvertures en papier à l’extérieur peuvent être broyées en poudres et recyclées pour produire des papiers, des cartons, etc.

Cependant, actuellement, ces déchets ne possèdent pas une collecte sélective à la source. C’est pourquoi des boîtes vides de lait sont mélangées avec des autres déchets ménagers en décharge. Ils se saliraient mutuellement et les matériaux recyclables ne seraient plus récupérables.

Après la collecte, des boîtes vides de lait en papier doivent être rassemblées et transférées à l’usine de recyclage de Binh Duong. Ici, elles seront écrasées, broyées en poudres et recyclées pour produire des cartons, des papiers, des livres, des sacs. Le composite aluminium /plastique serait transformé en toiture de tuile écologique, en tables et chaises, en objets de décoration et en poubelles.

Le groupe NHC a également produit des autocollants écologiques pour les distribuer gratuitement aux écoles afin de sceller les pailles des boites vides de lait, à l'abri des attaques d'insectes.

Il soutient également le tri des déchets dans les écoles et dans la communauté en offrant un salaire mensuel aux élèves défavorisés participant à la collecte sélective. Après 2 mois d’actions, ce groupe a collecté plus de 300.000 boîtes vides de lait.

Sensibiliser la communauté sur la protection de l'environnement

Châu Ngoc Câm Vân a déclaré: « Le group NHC - l’itinéraire à la rescousse des déchets morts élargira encore ses activités, après des boites vides de lait, ce seront de nombreux autres types de déchets. Au cours de cet itinéraire, nous ne sommes pas seuls, nous bénéficions également le soutien et la contribution des individus, des organes qui s’occupent de notre environnement et de notre vie. Actuellement, le groupe ne reçoit aucun soutien financier, ce sont les membres qui versent de l’argent pour maintenir son activité ».

Le recyclage des boîtes de lait convertit non seulement les déchets en objets utiles, mais réduit également le coût du traitement des déchets, contribuant ainsi à diminuer ses impacts sur l'environnement. Ceci permet de leur donner une « seconde vie », le plus souvent par le réemploi et le recyclage évitant ainsi leur simple destruction par incinération ou abandon en décharge. En outre, ce travail aide à sensibiliser la communauté sur la protection de l'environnement.

Les travaux utiles du groupe NHC ont bien reçu le soutien de nombreuses personnes dans la communauté. Actuellement, on a formé des dizaines de points de collecte sélective non seulement à Hô Chi Minh-Ville, mais également à Hanoï et dans les autres provinces voisines. En particulier, des centaines d'écoles de Hô Chi Minh-Ville participent volontairement aux activités du groupe NHC qui aident les enfants à protéger l'environnement et à sensibiliser le public.

CVN/NDEL