Les éco-comportements permettent de réduire de 6% les émissions de GES

Jeudi, 08 novembre 2018 à 15:16:31
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Le changement des comportements de consommation plus respectueux de l’environnement devrait permettre au Vietnam de réduire de 6% les émissions de gaz à effet de serre (GES), estimé l’Institut asiatique de technologie au Vietnam (AITVN) lors d’un colloque tenu mercredi 7 novembre à Hanoi.

L’AITVN a proposé l’initiative "Promouvoir et élargir le mode de vie Bureau vert au Vietnam" dans le cadre du programme-cadre décennal pour une production et une consommation durables, financé par l’Union européenne (UE) par l’entremise du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).

Déployée de mai 2017 à novembre 2018, cette initiative vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre en promouvant une vie verte et une consommation durable pour les cadres et employés de bureau et axée sur cinq groupes de consommation principaux : électricité, eau, papier, objets bureautiques et déchets solides.

Le Vietnam compte environ 2,8 millions d’employés et de fonctionnaires, le nombre de petites et moyennes entreprises représente 98% du nombre total d’entreprises vietnamiennes (chiffres de 2016), selon un rapport.

Mise en œuvre dans 11 organisations et entreprises à Hanoi, Dà Nang (au Centre) et Hô Chi Minh-Ville, l’initiative "Bureau vert" qui convient à tous les types et à toutes les tailles de bureaux, a fait ses preuves dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à moindre coût, selon Nguyên Thi Bich Hoà, directrice adjointe de l’AITVN.

Lors du colloque, une série de sociétés ont fait état d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre allant de 6,9% à 25,8%, alors que le Centre de prévisions hydrométéorologiques du delta du fleuve Rouge a diminué ses émissions de 7,1%, soit l’équivalent de 2,45 tonnes de dioxyde de carbone.

" Bureau vert " peut être considéré comme une initiative efficace, contribuant directement à l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre du pays de 8% d’ici 2030 (par rapport au scénario de développement communément admis) comme l’a promis le gouvernement vietnamien dans l’Accord de Paris sur le climat de 2015.

L’AITVN a souhaité que cette initiative soit élargie à de nombreuses organisations et entreprises, ce qui servirait de base pour formuler des recommandations de politiques et incorporer le critère "Bureau vert" dans les politiques et les critères d’évaluation, a-t-elle déclaré.

VNA/NDEL