La BM estime à 3,6 millions de dollars les pertes causées à l’agriculture vietnamienne par El Niño

Samedi, 27 octobre 2018 à 16:03:42
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : baogiaothong.vn

Nhân Dân en ligne – Durant la période de 2014-1016, El Niño, les sècheresses et l’intrusion d’eau salée ont causé une perte de 3,6 millions de dollars pour les secteurs de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage des produits de la mer du Vietnam.

Le 26 octobre à Hanoi, le ministère de l’Agriculture et du Développement, en collaboration avec la Banque mondiale au Vietnam (BM), a organisé une conférence visant à lancer le Rapport sur l’amélioration de la résistance des systèmes agricoles et alimentaires face aux impacts du phénomène climatique El Niño et l’oscillation australe (ENSO).

Un représentant de la BM a averti que le Vietnam était parmi les pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique et des phénomènes climatiques extrêmes telles que les vagues de chaleur, les pluies torrentielles, les inondations, etc.

ENSO (El Niño et Southern Oscillation) est un phénomène climatique et océanographique reliant le phénomène climatique El Niño et l’oscillation australe de la pression atmosphérique. Il a un lien important avec certains cycles écologiques, marins notamment, et continentaux, via les modifications de pluviométrie qu'il peut engendrer. Ces modifications importantes de pluviométrie peuvent expliquer ou aggraver certains phénomènes de désertification, de sécheresses et salinisation des sols, affectant ainsi le climat et l’agriculture.

Ces derniers temps, la BM a déployé une série de recherche sur le phénomène ENSO et ses effets sur l’économie du Vietnam, en particulier sur l’agriculture vietnamienne. Ces recherches montrent que la Côte méridionale du Centre (Nam Trung Bô), les Hauts Plateaux du Centre (Tây Nguyên) et le delta du Mékong sont les régions les plus touchées par ENSO.

Durant la période de 2014-2015, les sécheresses et les intrusions d’eau salée engendrées par El Niño ont fait subir aux secteurs de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage des produits de la mer du Vietnam une perte de 3,6 milliards de dollars.

Il est crucial que le Vietnam prépare des plans de réponse concrets

Selon les experts, il est crucial que le Vietnam prépare des plans de réponse concrets. Sinon, El Niño touchera de plein fouet son agriculture, au détriment du bien-être de la population et de la sécurité alimentaire.

Ils ont souligné que le gouvernement vietnamien devrait exercer des actions importantes permettant de renforcer la prévention de ce phénomène. Pour restreindre ses conséquences sur l’économie, il faut que le gouvernement mette en place des mécanismes d’adaptation et de prévention efficaces aussitôt que les événements liés à El Niño surgissent, ont-ils suggéré.

À l’heure actuelle, le Vietnam ne dispose pas d’organe de coordination spécifique chargé de la prévention des phénomènes climatiques extrêmes, de l’adaptation au changement climatique et de la gestion des catastrophes naturelles. Il est urgent que le pays établisse un organe spécifique prenant en charge la prévention d’El Niño. Cet établissement ferait des prévisions météorologiques et climatiques pour toutes les collectivités locales et les transmettre en suite aux agriculteurs et aux gestionnaires locaux.

Le Rapport sur l’amélioration de la résistance des systèmes agricoles et alimentaires face aux impacts d’ENSO a été lancé dans le but d’aider les décideurs de politique et les parties concernées à se préparer aux possibles conséquences d’ENSO dans l’avenir. Il contribue une part importante pour parler des incidences d’ENSO sur l’économie, l’agriculture et le processus de réduction de la pauvreté du Vietnam.

Selon des estimations du groupe de recherche de la BM, le Vietnam se trouve parmi les sept pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles. Ces deux dernières décennies, ces phénomènes fâcheux ont entraîné la mort de 13 000 personnes et de lourdes pertes économiques s’élevant à 6,4 milliards de dollars.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: