« La communauté internationale nécessite de partager la responsabilité dans la réponse aux changements climatiques »

Mercredi, 10 octobre 2018 à 17:16:52
 Font Size:     |        Print
 

Le président de l’IPCC Hoesung Lee (à droite) et le vice-Premier ministre vietnamien Trinh Dinh Dung. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - « La communauté internationale nécessite de partager la responsabilité dans la réponse aux changements climatiques », selon le vice-Premier ministre vietnamien Trinh Dinh Dung lors de la réception du président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (IPCC) Hoesung Lee.

Prenant la parole lors de la séance de travail, Hoesung Lee a déclaré que les pays participant à la 21e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP 21) à Paris avaient pris des engagements nationaux conjointement aux efforts de la communauté internationale en vue de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius et de poursuivre les efforts pour limiter la hausse à 1,5 degré Celsius par rapport à l’ère préindustrielle.

Ces derniers temps, l’IPCC a élaboré le « Rapport de 1,5 degrés Celsius » au début d’octobre 2018 soulignant le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius comme un risque à propos des pays en développement et vulnérables aux impacts des changements climatiques, par exemple le Vietnam.

Le Vietnam nécessite de renforcer des programmes de développement économique à faibles émissions de carbone, y compris la promotion de l’énergie renouvelable, selon le président de l’IPCC.

Créé en 1988, l’IPCC dépend de l’Organisation météorologique mondiale et du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: