Le Vietnam déploie des efforts considérables pour améliorer la qualité de ses inventaires des émissions de GES

Samedi, 22 septembre 2018 à 10:13:51
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : sggp.org.vn

Nhân Dân en ligne - Un séminaire de formation sur l’amélioration des capacités à assurer la qualité des inventaires des émissions de gaz à effet de serre (GES) a été organisée du 17 au 21 septembre à Hanoi par le département du Changement climatique du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, en collaboration avec la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

L’objectif était de créer un espace de discussion permettant aux experts vietnamiens et étrangers d’échanger leurs expériences, de mettre à jour de nouveaux méthodes et processus d’élaboration des inventaires des émissions de GES et de proposer des solutions aidant les organes vietnamiens concernés à améliorer la qualité de leurs inventaires.

La séance d’ouverture a vu la participation du représentant de la CCNUCC William Aguemang Bonsu, du représentant du PNUD Jay Malette, du directeur adjoint du département du Changement climatique Truong Duc Tri et des responsables des services administratifs chargés des secteurs générateurs des émissions de GES tels que les industries, l’agriculture, la sylviculture, les énergies, le transport et les communications, etc.

William Aguemang Bonsu a affirmé que la gestion de la qualité des inventaires des GES jouait un rôle important dans l’élaboration des stratégies, des projets et des plans d’aménagement liés à la réduction des GES et à l’adaptation aux changements climatiques aux échelles nationale, régionale et mondiale. Ce processus permet également à chaque pays de changer leurs visions et de trouver de nouveaux modèles de développement qui émettent moins de GES et qui sont plus durables.

Les pays en développement doivent élaborer et mettre à jour périodiquement leurs communications nationales (CN) et rapports biennaux actualisés (RBA) afin de les soumettre au secrétariat de la CCNUCC. La première CN du Vietnam a été présentée à la CCNUCC en 2000 et la deuxième en 2010. Dans ces documents, tous les processus et les méthodes d’élaboration des inventaires et de détermination des facteurs d’émission respectent les règlementations de la CCNUC et s’adaptent à la situation réelle du pays, a indiqué Truong Duc Tri.

À l’heure actuelle, le Vietnam est en train d’établir sa troisième CN qui sera présentée au Secrétariat de la CCNUCC vers la fin de l’année. Selon Truong Duc Tri, ce texte inclura des résultats remarquables que le pays a obtenus dans l’amélioration de l’assurance qualité et du contrôle qualité (QA/QC) de ses inventaires.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: