Signature du Code de conduite pour la réduction de la pollution par le plastique au Vietnam

Lundi, 04 juin 2018 à 10:13:20
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie de signature du Code de conduite pour la réduction de la pollution par le plastique au Vietnam, le 4 juin à Hanoi.

Nhân Dân en ligne - Vingt-six ambassadeurs et représentants des organisations internationales au Vietnam ont signé le Code de conduite pour la réduction de la pollution par le plastique lors d’une cérémonie organisée le 4 juin à l’Institut Français de Hanoï (L’Espace).

Il s’agit d’une des activités pour célébrer la Journée mondiale pour l’environnement (5 juin).

La campagne de sensibilisation, supervisée par l’Ambassade du Canada au Vietnam, vise à faire prendre conscience des impacts négatifs de la pollution par le plastique, tout en préconisant un ensemble de recommandations (tant au niveau des comportements individuels, des institutions et de la politique) pour la réduction des déchets plastiques produits au Vietnam.

En signant le Code de Conduite, les partenaires internationaux s’engagent à évaluer les pratiques liées à l’utilisation des plastiques à usage unique dans leurs institutions respectives, ainsi qu’à instaurer des bonnes pratiques afin de réduire leurs déchets plastiques.

Tous les signataires se sont engagés à impliquer leurs agents dans la démarche, ainsi qu’à encourager leurs partenaires à adopter une politique de réduction de leurs déchets plastiques. En prenant part à cette action conjointe, les partenaires Internationaux au Vietnam souhaitent engager des actions pour réduire la pollution par le plastique et accroître la sensibilisation du public à propos des effets négatifs pour l’Homme, les animaux et l’environnement.

Prenant la parole lors de la cérémonie de signature, le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement du Vietnam, Lê Công Thành, a hautement apprécié la signature du Code de conduite pour la réduction de la pollution par le plastique. C'est une excellente coopération avec le gouvernement vietnamien pour protéger l'environnement et répondre aux changements climatiques.

Lê Công Thành a souligné que le développement sans durabilité a causé de graves pollutions de l’environnement et que c’est un grand défi pour tous les pays dans le monde.

En écho à la Journée mondiale de l'environnement, le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement a lancé une série d'activités dans le pays pour appeler les gens à réduire l'utilisation de matériaux plastiques pour protéger notre planète verte.

D'ici la fin du mois de juillet, les localités dans l'ensemble du pays vont organiser simultanément des activités en réponse à la Journée mondiale de l'environnement, en formant une série d'activités dans le cadre du Mois de l'actions pour l'environnement. Des activités seront également organisées avec la participation directe de la communauté, telles que la campagne « Dites non aux produits en plastique jetables », l'assainissement de l'environnement, la collecte des déchets, la collecte etle recyclage des déchets plastiques, des sacs en plastique dans les marchés, les supermarchés, les centres commerciaux, les zones résidentielles, etc.pour encourager les consommateurs à réduire l'utilisation de plastiques et de sacs en plastique.

Selon les statistiques de l’Ambassade du Canada, 300 millions de tonnes de plastique sont produites dans le monde chaque année. La moitié est conçue pour des objets à usage unique comme sacs de courses, bouteilles, gobelets, pailles. Un million de sacs en plastique sont utilisés chaque minute. On estime à 8 millions de tonnes la quantité de plastiques déversée dans les océans chaque année.

Lors de la cérémonie de signature, Nguyên Thê Hùng, vice-président du Comité populaire de Hanoi, a déclaré que Hanoi et Hô Chi Minh-Ville étaient les deux villes les plus développées du Vietnam. Hanoi fait face actuellement au défi de la pollution environnementale et des changements climatiques.

En écho à la Journée mondiale de l'environnement sur le thème «Résoudre la pollution plastique et nylon », Hanoi a mis en œuvre de nombreuses activités d'éducation relatives à l’environnement, appelant la communauté à construire ensemble une économie verte, vers un Hanoi vert et durable, sain et idéale pour vivre, a fait savoir Nguyên Thê Hùng.

De nombreuses activités ont eu lieu les 1e et 2 juin à la statue Ly Thai Tô, à côté du lac Hoàn Kiêm. Le programme « La Vie verte » a attiré la participation de milliers de jeunes, d'étudiants et de la population de Hanoi. « La Vie verte » est un effort pour lier les agences de gestion étatique avec les organisations, les groupes communautaires, les écoles et les entreprises visant à aider les habitants de la ville à acquérir des connaissances utiles sur la protection de l'environnement, à modifier les habitudes, à recycler et à réutiliser les déchets plastiques.

Appréciant la contribution des Ambassades et des organisations internationales à la protection conjointe de l'environnement au Vietnam, Nguyên Thê Hùng a affirmé que Hanoi s'est engagée à créer des conditions favorables pour que les Ambassades et les organisations internationales mettent en œuvre des activités de protection de l'environnement.

TEXTE & PHOTO : TÙNG CHI/NDEL