Le Vietnam et le Japon coopèrent dans le traitement de l'environnement

Jeudi, 31 mai 2018 à 09:34:58
 Font Size:     |        Print
 

La séance de travail entre les deux parties. Photo : http://tbdn.com.vn

Nhân Dân en ligne - Une délégation de le préfecture japonaise de Hiroshima a travaillé mercredi avec le Comité populaire de la ville de Cân Tho (delta du Mékong) sur la connexion des entreprises dans le traitement de l'environnement dans les temps à venir.

Selon Kazuki Matsubara, responsable des relations extérieures et du commerce de la préfecture de Hiroshima et chef de la délégation japonaise, le delta du Mékong est l'une des trois régions les plus touchées par le changement climatique dans le monde, notamment en matière de ressources en eau et d'intrusion d'eau salée.

Hiroshima a choisi la ville de Cân Tho, un centre économique du Nam Bô occidental comme son partenaire principal pour améliorer l'environnement dans le delta du Mékong.

Matsubara a espéré que la ville jouera le rôle de passerelle pour multiplier et développer les modèles appliquant de hautes technologies en réponse au changement climatique dans les villes et provinces de la région.

A cette occasion, la délégation japonaise a présenté aux dirigeants municipaux des technologies avancées dans le traitement de l'environnement telles que la production agricole biologique, la technologie de collecte et de recyclage des déchets, particulièrement des plastiques, etc.

Selon le vice-président du Comité populaire de Cân Tho, Dao Anh Dung, il s'agit d'une bonne occasion pour les entreprises vietnamiennes d'échanger des avis sur les technologies et les réalisations scientifiques concernant le traitement de l'environnement avec leurs homologues de Hiroshima.

La ville créera les conditions les plus favorables aux entreprises des deux localités pour promouvoir l'investissement et le transfert technologique en ce domaine, a-t-il souligné.

Selon les prévisions, une conférence de promotion de l'investissement de la ville de Cân Tho 2018 sera organisée en août prochain, qui devrait attirer la participation de huit entreprises spécialisées dans l'environnement de Hiroshima dont Aina, Ogawa Econos, Futaba Sankyo, Chugai Technos, Furukawa, Hinomaru Sangyo, Mikuniya et Tromso.

VNA/NDEL