L'UE propose au Vietnam de rejoindre la Convention d'Helsinki 1992

Mercredi, 11 avril 2018 à 10:26:01
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà (à droite) et l’ambassadeur Bruno Angelet, chef de la délégation de l’UE au Vietnam. Photo. moitruong.net.vn.

Nhân Dân en ligne - Le ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, a reçu le 10 avril à Hanoi l’ambassadeur Bruno Angelet, chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Vietnam.

Cette séance de travail a aussi vu la présence de Cecilia Piccioni, ambassadrice d'Italie au Vietnam et de Pereric Högberg, ambassadeur de Suède au Vietnam.

Elle a principalement porté sur les intentions et les projets du Vietnam de participer à la Convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs internationaux (Convention d'Helsinki 1992) de la Commission Économique pour l’Europe de l’Organisation des Nations unies (CEE-ONU). Elle a également abordé le soutien de l'UE à l'égard du Vietnam dans le processus de préparation à l'adhésion à cette Convention.

L’ambassadeur Bruno Angelet a déclaré que l'adhésion à la Convention offrirait aux pays la possibilité d'appeler et d'attirer des projets de développement régional dans les domaines liés aux ressources en eau. Il espère que le Vietnam sera un pionnier dans la région et aura une grande influence sur les autres pays voisins tels que le Laos, le Cambodge et la Thaïlande pour les encourager à participer à cette Convention dans les temps à venir.

L'ambassadeur de Suède au Vietnam, Pereric Högberg, a également déclaré que l'adhésion à la Convention était une bonne opportunité pour le Vietnam de renforcer sa capacité à gérer les ressources en eau transfrontalières en particulier et à gérer les ressources en eau en général. Le Vietnam est un pays leader dans la région et recevra l'attention et le soutien des États membres de l'UE.

Pour sa part, le ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, a salué les avantages de la Convention d'Helsinki 1992 en termes de gestion générale, de conservation des écosystèmes d'eau douce transfrontaliers et d'exploitation durable des ressources en eau.

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a tenu de nombreuses réunions pour discuter de la possibilité pour le Vietnam d'adhérer à la Convention d'Helsinki 1992. Des consultations ont suggéré que l'adhésion du Vietnam à la Convention était nécessaire conformément aux lois du Vietnam et à la tendance de l'intégration internationale en matière de ressources naturelles et de l'environnement, a fait savoir Trân Hông Hà.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont discuté de la situation et des orientations pour la coopération entre le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement et l'UE dans le futur.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: