Affirmation de la voix du Vietnam dans l’Organisation météorologique mondiale

Jeudi, 16 novembre 2017 à 06:15:30
 Font Size:     |        Print
 

Les participants au 9ème Forum sur l’évaluation du climat pour la région d’Asie du Sud-Est (ASEANCOF-9) à Hanoi. Photo: Baotainguyenmoitruong.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le 9ème Forum sur l’évaluation du climat pour la région d’Asie du Sud-Est se déroule du 15 au 17 novembre, avec le thème « Utiliser les prévisions saisonnières dans la gestion agricole », en présence d’une soixantaine de délégués venus des pays membres de l’ASEAN, du Secrétariat de l’ASEAN, de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), ainsi que d’experts internationaux et partenaires concernés.

Dans le cadre du forum, les participants ont discuté diverses questions, parmi lesquelles l’évaluation du climat saisonnier régional dans le temps à venir ; l’interprétation du mécanisme d’interaction entre les agences météorologiques, hydrographiques et l’agriculture ; la recommandation des politiques appropriées dans la gestion de l’agriculture ; l’application de nouvelles technologies sur la prévision climatique dans la gestion agricole ; etc.
L’ASEAN est l’une des régions les plus touchées par les effets des changements climatiques et des catastrophes naturelles.

Par conséquent, ce forum est vraiment important pour les pays aséaniens en général et le Vietnam en particulier. Il s’agit également d’une bonne occasion pour les pays membres dans la région de trouver une voie commune pour les 50 prochaines années.

Le défi de l’utilisation des données de prévision saisonnière dans la production agricole réside en l’évaluation et l’exploitation des avantages potentiels du climat en vue d’améliorer la sécurité alimentaire, la protection des ressources naturelles, la réduction des coûts et l’efficacité économique. C’est pourquoi l’évaluation saisonnière du climat est un travail bien important pour la région et surtout pour le Vietnam.

Le Vietnam est considéré comme un membre actif dans tous les régimes de coopération multilatéraux sur les changements climatiques et les prévisions climatiques, dont ceux au sein de l’Organisation météorologique mondiale, du Comité international sur les ouragans, des Sous-comités météorologique et géophysique de l’Asie du Sud-Est, etc. Notamment, les méthodes et les scénarios proposés par le Vietnam attirent l’attention spéciale d’autres pays membres.

Les catastrophes constituent une affaire sans frontières de toute la communauté internationale. Par conséquent, afin de bien achever les travaux relatifs à la prévention des catastrophes naturelles, le Vietnam a besoin des soutiens internationaux en matière de finance, de technique et de technologie dans le but d’atteindre l’objectif de modernisation de l’hydrométéorologie nationale dans l’avenir.

NDEL
  • Facebook
  • Twitter
  • IN
  • Google+
  • Weibo
  • email