Concours des photographes de l’environnement EPOTY 2017 : Un Vietnamien remporte le premier prix

Lundi, 30 octobre 2017 à 04:30:09
 Font Size:     |        Print
 

La photo de Nguyên Quôc Linh Vinh. Photo : http://www.nhandan.com.vn
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le premier prix du concours des photographes de l’environnement de l’année « CIWEM Environmental Photographer of the Year » (EPOTY 2017) a été attribué au photographe vietnamien Nguyên Quôc Linh Vinh, pour sa photo « Les yeux pleins d'espoir d’une fille qui gagne sa vie en ramassant les ordures » (en anglais : The hopeful eyes of the girl making a living by rubbish).

La photographie de Nguyên Quôc Linh Vinh nous montre une fille et sa mère collectant les déchets pour gagner leur vie dans une décharge de la ville de Kon Tum, province éponyme. Cité par le quotidien d’information britannique The Guardian, Vinh a fait savoir : « L’enfant regardait les nuages sombres en bavardant avec sa mère. Elle était contente. C'était tellement touchant. Elle aurait dû prendre du plaisir à son enfance et jouer avec ses amis plutôt que d'être là ».

Le concours EPOTY a été lancé depuis 2007 par l’organisme professionnel britannique des métiers de l’eau et de l’environnement, The Chartered Institution of Water and Environmental Management (CIWEM), pour trouver les meilleures photos d'environnement capturées par les amateurs et professionnels des quatre coins du monde. Les lauréats sont choisis pour l’aspect contemporain, créatif, original et retentissant de leur travail ainsi que pour le message original qu’il transmet.

La compétition, selon CIWEM, a pour objectif d’inciter les gens partout dans le monde à penser différemment sur les questions sociales et environnementales contemporaines, y compris le développement durable, la pollution et les droits de l'homme.

« L’esprit d’humanité qui s’insinue en vous est très profond : une jeune fille, qui aurait dû avoir le droit de jouer en toute sécurité, est au contraire entourée par la saleté, le danger et la pollution. Mais dans ses yeux brille l’espoir qu’elle échappe à cette situation de labeur et de corvée pour un futur meilleur. C’est en effet une photo puissante et un gagnant qui est digne de considération », a constaté Ashley Cooper, membre du jury.

Âgé de 20 ans, Vinh est un photographe professionnel originaire de la ville de Pleiku (province de Gia Lai). Il aime se rendre dans les banlieues pour capturer la vie quotidienne des gens ainsi que les paysages des forêts dévastées.

Lorsqu'on lui a demandé comment il se sentait en remportant le premier prix d’EPOTY 2017, Vinh a déclaré : « J'ai toujours rêvé que je gagnerai ce concours et que j’aurai l’occasion pour exprimer mes inquiétudes sur les conséquences néfastes de la pollution qui se succèdent partout dans le monde. Nous ne devons pas les ignorer. Il faut que nous cherchions des solutions adéquates pour sauver notre planète Terre ».

NDEL