La ville de Hôi An poursuit ses efforts pour devenir une ville écologique

Jeudi, 05 octobre 2017 à 10:08:26
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : http://baoquangnam.vn/
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le Comité populaire de la ville centrale de Hôi An a récemment ratifié un plan d’action visant à faire de Hôi An une ville écologique et à améliorer l’esprit de responsabilité et l’engagement des entreprises envers les questions environnementales, ce qui permettra de lui assurer un développement durable dans l’avenir.

Ce plan d’action est divisé en deux phases, 2017 - 2018 et 2018 - 2019. Pour la première phase, les autorités locales se sont assignées pour objectif : de publier un livre blanc sur les déchets ; de sensibiliser 100% des entreprises aux règlementations et politiques qu’elles ont définies en matière de protection de l’environnement ; d’améliorer l’efficience des usines de traitement des déchets ; de faire en sorte que 85% des entreprises trient leurs déchets de manière systématique et que 100% des déchets jetés dans les rizières soient nettoyés et traités conformément aux dispositions légales assurant la prévention des risques pour la santé de l’homme et de l’environnement.

La deuxième phase se concentrera sur la collecte et le traitement des déchets solides de grande taille ou de gros volume. Elle tient à recycler 5% des déchets biodégradables pour en faire du compost, contribuant à réduire le volume des déchets jetés dans l’environnement. Dans les entreprises, 10% des déchets domestiques devraient être réutilisés. Les autorités locales veulent, à ce stade, éradiquer chez les habitants l’habitude de jeter les déchets sur les trottoirs, dans les rues et sur l’espace public, une situation critique qui affecte gravement l’environnement paysager de la ville.

L’important, selon les autorités locales, est de réunir les efforts de tous les acteurs, dont les organes administratifs, les entreprises et les habitants, dans ces activités. Et ce dans le but de faire de Hôi An une ville culturelle et touristique écologique et respectueuse de l’environnement.

Depuis la reconnaissance de la vieille ville de Hôi An en tant que Patrimoine culturel mondial et des îles de Cù Lao Cham en tant que réserve de biosphère par l’Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (en anglais : United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization, UNESCO), Hôi An accueille annuellement environ un million de touristes. Cela lui impose des exigences, plus urgentes que jamais, en matière de conservation de sa beauté architecturale enchanteresse et de protection de l’environnement.

NDEL