Thua Thiên-Huê entend développer les villes durables et adaptées aux changements climatiques

Mercredi, 04 octobre 2017 à 10:38:44
 Font Size:     |        Print
 

Séance de travail entre le vice-président du Comité populaire provinciale de Thua Thiên-Huê, Nguyên Van Phuong, et des experts de la BAD. Photo : thuathienhue.gov.vn.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - La province centrale de Thua Thiên-Huê s’engage à créer les meilleures conditions possibles pour accélérer la mise en œuvre d’un projet d’assistance technique de la BAD dans le développement des villes durables et adaptées aux changements climatiques.

C’est ce qu’a déclaré le vice-président du Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê, Nguyên Van Phuong, en recevant le 3 octobre une délégation d’experts de la Banque asiatique pour le développement (BAD).

Ledit projet, financé par la BAD, permettra de concrétiser les stratégies de développement et d’aménagement urbain du Vietnam dans l’avenir. Il aidera le Vietnam à parvenir à l’objectif national de développer des villes durables en tenant compte des changements climatiques.

Soulignant la signification importante du projet de la BAD, Nguyên Van Phuong a promis de fournir toutes les informations nécessaires pour favoriser la visite sur le terrain des experts de la BAD dans la province de Thua Thiên-Huê.

Selon lui, la province de Thua Thiên-Huê doit faire face à de nombreux défis durant son processus de développement urbain. Ces défis portent essentiellement sur la gestion des transports et des communications, la résilience aux changements climatiques, la préservation et la valorisation des valeurs patrimoniales.

Le responsable de Thua Thiên-Huê a souhaité recevoir les soutiens et les conseils actifs des experts de la BAD pour résoudre ces problèmes.

Pour rappel, le Premier ministre du Vietnam a promulgué la Décision No738/QĐ-TTg concernant les volets du projet d’assistance technique de la BAD dans le développement des villes durables et adaptées aux changements climatiques. D’une durée de 4 ans, ce projet est doté d’une aide non remboursable de 2,755 millions de dollars.

NDEL