Le PM appelle à appliquer davantage de technologies modernes dans l’agriculture

Mardi, 12 février 2019 à 10:40:24
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et des employés de la société DOVECO. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a rendu visite lundi 11 février au personnel de la société par actions Dông Giao (DOVECO) spécialisée dans la production et la transformation alimentaires pour exportation.

À cette occasion, il a assisté à la cérémonie marquant l’exportation du premier lot de fruits et légumes de cette société basée dans la province de Ninh Binh (au Nord) vers le Japon en 2019.

Lors de sa rencontre avec les dirigeants et salariés de DOVECO, le Premier ministre a apprécié leurs efforts en termes d’application de technologies modernes dans la production, ainsi que leurs liens étroits avec des agriculteurs à Ninh Binh et d’autres localités.

“Outre l’économie numérique, l’agriculture intelligente peut devenir un levier stratégique pour aider le Vietnam à atteindre son double objectif. C’est de devenir une économie à revenu intermédiaire de la tranche supérieure avant 2035 et une société égale, riche en culture, durable en matière de développement agricole et rural”, a-t-il indiqué.

Soulignant l’importance de l’agriculture pour la stabilité politique, le développement économique, la société et la confiance de la population en la direction du Parti, Nguyên Xuân Phuc a appelé à promouvoir le développement durable de ce secteur. Selon lui, il est ainsi nécessaire de rétablir l’écosystème au service de la production agricole, de privilégier davantage l’application des technologies modernes pour augmenter la productivité et la compétitivité.

Le Premier ministre a demandé aux ministères de l’Agriculture et du Développement rural, du Plan et de l’Investissement, et d’autres organes compétents de prendre des politiques plus favorables à l’agriculture. Il leur a également recommandé de se concentrer sur la modernisation du secteur agricole pour qu’il puisse répondre à la demande du marché intérieur fort de près de 100 millions de personnes tout en contribuant à l’augmentation des exportations.

VNA/NDEL