Le secteur de l’industrie et du commerce doit se rénover davantage

Vendredi, 18 janvier 2019 à 16:52:01
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (3e à droite) et le ministre de l’Industrie et du Commerce Trân Tuân Anh (3e à gauche), lors de la conférence-bilan du secteur de l’industrie et du commerce, le 17 janvier à Hanoi. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, a demandé au secteur de l’industrie et du commerce de se rénover davantage pour dépasser les indices prévus pour 2019, lors d’une conférence-bilan de ce secteur tenue le 17 janvier à Hanoi

Le secteur devrait contribuer au taux de croissance du PIB vietnamien fixé à 6,8% en 2019 grâce à un chiffre d’affaires à l’export d’environ 265 milliards de dollars, en hausse d’environ 8-10%, et maintenir un déficit commercial à moins de 2%.

Le chef du gouvernement a hautement apprécié la réforme des procédures administratives, avec une réduction de 72,1% les conditions des affaires, permettant de libérer les forces de production, de créer des conditions propices au développement des entreprises.

Cependant, le Ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce peut faire d’énormes progrès, selon le PM Nguyên Xuân Phuc qui a pointé du doigt la lenteur de la mise en œuvre des plans d’aménagement, l’absence des industries de pointe et des carences de la production industrielle et du commerce à l’ère numérique.

L’an dernier, le volume total des échanges commerciaux a atteint 482,23 milliards de dollars en 2018, en hausse de 12,6% par rapport à 2017, selon les chiffres du Département général des douanes du Vietnam.

Dans le détail, le Vietnam a exporté pour 244,7 milliards de dollars de biens et importé pour près de 238 milliards de dollars, soit une hausse respective de 13,8% et 11,5%. La balance commerciale enregistre ainsi un solde positif de 7,2 milliards de dollars, soit 5,1 milliards de plus que l’an dernier.

Les exportations ont continué à progresser grâce à la bonne exploitation des marchés traditionnels et à la pénétration de nouveaux marchés. De plus en plus d’entreprises s’intéressaient et ont su tirer parti des opportunités offertes par les accords de libre-échange dont le Vietnam est signataire.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a indiqué que son ministère se concentrerait le perfectionnement d’institutions afin de créer des conditions favorables à l’investissement et aux affaires, de mobiliser des ressouces pour le développement industriel et commercial. En particulier, le ministère continuera à réduire les conditions de l’investissement et du commerce, à simplifier les procédures administratives et à améliorer la qualité des services publics en ligne du secteur.

Le ministre Trân Tuân Anh a affirmé qu’en 2019, le Ministère de l’Industrie et du Commerce continuerait à réduire et à simplifier 79 procédures administratives, et à élever le niveau de 173 sur 291 services publics en ligne aux degrés 3 et 4 vers la fin 2019. En outre, il prévoit de réviser et de rééquilibrer les ressources, et de prendre des mesures visant à assurer le développement socio-économique du pays à long terme et de manière durable, sur la base d’une participation plus forte du secteur économique non étatique.

Le ministère travaillera en étroite collaboration avec le Comité de gestion des fonds de l’État dans les entreprises (CMSC), organisme spécial représentant la propriété du capital de l’État dans les entreprises étatiques, pour traiter les projets de restructuration, d’actionnarisation et de renouvellement des entreprises étatiques.

Il continuera à se concentrer davantage sur le traitement des problèmes concernant l’exportation, la promotion du commerce et le développement des marchés étrangers, a encore indiqué le ministre Trân Tuân Anh.

VNA/NDEL