Réunion bilan du Conseil consultatif national sur la politique financière et monétaire

Dimanche, 13 janvier 2019 à 10:28:17
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale de la réunion bilan du Conseil consultatif national sur la politique financière et monétaire, le 12 janvier à Dà Nang. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Premier ministre (PM) Vuong Dinh Huê, qui présidait le Conseil consultatif national sur la politique financière et monétaire, a salué le conseil pour avoir fourni des services de conseil efficaces au gouvernement afin d'obtenir des résultats économiques positifs en 2018.

Le Vice-PM Vuong Dinh Huê a tenu ces propos lors de la réunion du Conseil tenue à Dà Nang le 12 janvier pour examiner le fonctionnement des politiques macroéconomiques en 2018 et faire des recommandations au gouvernement pour 2019.

Il a a pris acte des propositions du Conseil concernant les opérations du gouvernement en 2019, ajoutant que le gouvernement s'employait activement à mettre en place le cadre juridique correspondant à ces suggestions, notamment le développement de l'économie numérique, l'économie de partage, les paiements intermédiaires, etc.

Le responsable gouvernemental a également ordonné aux membres du Conseil de partager leurs connaissances et d'aider le gouvernement à élaborer une stratégie de développement socio-économique au cours des 10 prochaines années qui considère les sciences et les technologies comme un moteur du développement économique.

Malgré les fluctuations de l’économie mondiale en 2018, l’économie nationale a montré sa résistance avec des réalisations remarquables, atteignant et dépassant les 12 objectifs fixés par l’Assemblée nationale.

Les membres du Conseil ont également hautement apprécié l'orientation et le fonctionnement du gouvernement en 2018, tout en estimant que l'économie nationale aurait de nombreuses possibilités de développement en 2019.

Le Conseil a proposé que le gouvernement continue à consolider la microéconomie et la macroéconomie afin de créer une « zone tampon » pour l'économie et les entreprises afin de résister aux impacts extérieurs.

Le gouvernement devrait accorder une plus grande attention au contrôle des dépenses budgétaires et des dettes publiques, ainsi qu'au renouvellement du mécanisme de recouvrement et de dépense du budget.

NDEL