Le delta du Mékong accélère son développement économique

Jeudi, 10 janvier 2019 à 09:27:15
 Font Size:     |        Print
 

Kiên Giang – une province en développement du delta du Mékong. Photo : sggp.org.vn

Nhân Dân en ligne – Malgré un temps de trajet inhabituel et l’instabilité des prix des produits agricoles ces dernières années, les localités du delta du Mékong ont fait tous les efforts possibles pour accomplir avec succès les objectifs du développement socioéconomique en 2018, devenant ainsi une force motrice de la croissance économique de 2019.

Plusieurs provinces accomplissent les objectifs déjà fixés

Étant situé dans la zone économique de pointe du delta du Mékong et possédant de grands avantages en matière de production agricole, de tourisme, d’exploitation de fruits de mer, etc. la province de Kiên Giang a atteint 21 des 22 objectifs de développement socioéconomique en 2018. Elle a enregistré une croissance économique de 7,5%. Son produit intérieur brut (PIB) régional s’est chiffré à 62 336 milliards de dongs et sa recette budgétaire à 9 950 milliards de dongs, soit une hausse de 7,7%. Grâce à l’application des progrès scientifiques et techniques dans la production du riz, Kiên Giang a atteint une production ​annuelle de 4,2 millions de tonnes de riz, dont 76% ont été destinés à l’exportation. L’exploitation et l’élevage aquatique ont connu une augmentation de 4%, soit 815 400 tonnes. La province a accueilli 7,6 millions de touristes dont 580 000 étrangers, soit une hausse de 34,8%.

En 2018, la province de Dông Thap a réalisé, pour la première fois, un chiffre d’affaire de 1,2 milliard de dollars à l’export, soit une hausse de 40% par rapport à la même période de l’année dernière. L’exportation de main d’œuvre de cette province a connu une forte augmentation avec plus de 2 000 travailleurs qui sont partis travailler au Japon, en République de Corée, etc. au lieu de 1 000 comme prévu initialement. Dông Thap a été à la pointe de la restructuration agricole et de l’instauration de la Nouvelle ruralité en appliquant plusieurs modèles de production agricole de haute technologie. Il s’agit de conditions importantes pour que cette localité puisse développer de manière durable son secteur agricole.

La valeur de production agricole de la province de Vinh Long s’est élevée à 10 593 milliards de dollars en 2018. Son environnement d’investissement s’est bien amélioré. 22 nouveaux projets ont été autorisés avec un capital total de 5 893 milliards de dong, soit dix fois plus par rapport à la même période de l’année dernière. Le nombre de touristes a augmenté de 8%. Un district et 45 communes de Vinh Long ont satisfait en 2018 aux normes de la Nouvelle Ruralité.

Tous les domaines de la province de Tiên Giang, notamment l’industrie, l’exportation, le tourisme, la production du riz, etc. ont connu une augmentation considérable en 2018. Le revenu par habitant est passé à 47,6 millions de dongs, plus que le revenu moyen par habitant du delta du Mékong.

Créer des avancées pour un développement durable

Le représentant de la province de Vinh Long a fait savoir qu’en 2019, cette localité continuerait à accorder une priorité à la restructuration économique liée au renouvellement du modèle de croissance et à l’amélioration de la qualité, de la productivité et de la compétitivité. De plus, Vinh Long renforcera sa coopération pour développer le commerce, les services et le tourisme, a-t-il ajouté. Selon lui, sa province continuera à mettre en œuvre le projet de restructuration agricole liée à l’édification de la Nouvelle ruralité et à développer une chaîne de valeur durable dans la production et la vente des produits agricoles.

En 2019, la province de Kiên Giang mettra en œuvre des avancées stratégiques que sont l’amélioration de la qualité de la main-d’œuvre et la réforme administrative, l’investissement dans les infrastructures, le développement de la zone économique de pointe de Phu Quôc et la restructuration agricole liée à la Nouvelle Ruralité.

La province de Soc Trang accordera une grande importance à l’amélioration de l’environnement d’investissement et d’affaires, au renforcement de la compétitivité, au développement de l’agriculture de haute technologie, du tourisme, au commerce et aux énergies renouvelables. Elle s’efforcera d’atteindre une croissance économique entre 7,3% et 7,5% et un revenu par habitant de 42 millions de dongs, et de réduire de 3% à 4% des foyers pauvres.

La ville de Cân Tho fera tous les efforts possibles pour devenir le centre du delta du Mékong en termes d’éducation et formation, de santé, de sciences et de technologies, d’industrie et de commerce. Elle renforcera la réforme administrative en faveur des habitants et des entreprises.

NDEL