Le Forum d’intégration à l’économie internationale du Vietnam 2018

Mardi, 04 décembre 2018 à 18:45:50
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue au forum. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Forum d’intégration à l’économie internationale du Vietnam 2018 ayant pour thème « Intégration à l’économie internationale dans le nouveau contexte - Dynamisme, renouveau, effectivité et efficacité » a eu lieu ce mardi à Hanoï, en présence du vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue.

Le responsable vietnamien a estimé que la situation économique du monde connaissait des changements complexes et imprévus, avec le renforcement du protectionnisme qui menace gravement la libéralisation du commerce et l’intégration à l’économie mondiale.

Le gouvernement vietnamien persiste dans la position d’intégration globale, a-t-il affirmé, précisant qu’avec son intégration, le Vietnam devait faire face aux impacts de l’économie régionale et mondiale. « Il faut avoir une vision multipolaire, sous tous les angles pour prendre des mesures appropriées. Alors, l’intégration internationale doit assurer quatre éléments : dynamisme, renouveau, effectivité et efficacité », a-t-il dit.

Selon Deepak Misha, directeur chargé de la macroéconomie, du commerce et de l’investissement de la Banque mondiale, a estimé que le renforcement du protectionnisme et l’instabilité du monde sont dus au chômage et à l’augmentation de l’inégalité en termes de revenu. L’intégration économique internationale affecte positivement la croissance économique et contribue à la réduction de la pauvreté. Cependant, les réalisations de l’intégration ne sont pas divisées de manière égale dans le monde.

Pour sa part, Sudhir Shetty, économiste en chef de l’Asie de l’Est-Pacifique de la Banque mondiale, a indiqué que la tension commerciale pouvait créer des opportunités pour accélérer les exportations de produits vietnamiens en Chine et aux Etats-Unis. Cependant, il a recommandé au Vietnam de renforcer sa capacité d’être confronté aux fluctuations financières et commerciales, d’améliorer la compétitivité nationale, d’améliorer l’environnement des affaires. En plus, il est nécessaire pour le Vietnam d’effectuer des réformes commerciales et pour l’investissement.

L’intégration à l’économie internationale a permis au Vietnam d’atteindre un chiffre d’affaires d’import-export estimé à 475 milliards de dollars en 2018, dont 239 milliards de dollars d'exportations, soit une hausse annuelle de 11,2%. Particulièrement, les exportations du Vietnam vers les pays avec lesquels il a signé l’accord de libre-échange sont en hausse.

VNA/NDEL