L’OCDE continue à soutenir le Vietnam dans l’élaboration de ses politiques économiques

Lundi, 03 décembre 2018 à 23:15:37
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-PM Vuong Dinh Huê (à droite) et Jan Rieländer, Chef de l'Unité des MDCR, relevant du Centre de développement de l’OCDE. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam attache une grande importance à sa coopération avec l'Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE), tant au niveau bilatéral que régional.

C’est ce qu’a déclaré le Vice-Premier ministre (Vice-PM) Vuong Dinh Huê en recevant le 3 décembre à Hanoi Jan Rieländer, Chef de l'Unité des Examens multidimensionnels par pays (MDCR), relevant du Centre de développement de l’OCDE, en visite de travail au Vietnam.

Lors de la réception, le Vice-PM Vuong Dinh Huê a hautement apprécié le soutien et la collaboration de l’OCDE dans l’organisation de nombreux colloques et séminaires dans le cadre de l’Année de l’APEC 2017, contribuant au succès de la Semaine des dirigeants des économies de l’APEC 2017 au Vietnam.

Il a aussi mis en exergue le développement pratique de la coopération entre le Vietnam et l’OCDE et les résultats concrets du plan de coopération bilatérale pour la période 2016-2020, tout en remerciant l’OCDE pour son soutien au Vietnam dans le cadre de la révision de ses politiques de développement du pays.

Le responsable vietnamien a suggéré à l'OCDE de continuer à soutenir et à donner au Vietnam des conseils en matière de politique dans des domaines aussi divers que l’adaptation aux changements climatiques et l'agriculture, les sciences et les technologies et l'éducation et la formation, en aidant le Vietnam à établir une feuille de route pour mettre en œuvre les normes minimales du Projet d'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices.

Vuong Dinh Huê a félicité l’OCDE d’avoir présenté la proposition préliminaire de mise au point d’un examen multidimensionnel par pays pour le Vietnam, en lui demandant de mobiliser les aides des pays membres de l’OCDE pour faciliter la réalisation de cet examen.

Le Vietnam se prépare à élaborer une stratégie de développement socio-économique pour la période 2011-2020 et une autre stratégie pour 2020-2030, a fait savoir le Vice-PM vietnamien, avant d’exprimer son souhait de recevoir l’assistance du MDCR.

De son côté, Jan Rieländer a pris en haute estime le rôle et la position du Vietnam en Asie du Sud-Est et en Asie-Pacifique depuis qu’il est devenu membre à part entière du Centre de développement de l’OCDE en 2018.

Actuellement, l’OCDE travaille avec les nations, y compris le Vietnam, pour développer le MDCR en donnant des recommandations et des mesures aux gouvernements afin de promouvoir le développement de leur population, la prospérité et la paix. La mise en œuvre du rapport débutera en 2019, a-t-il déclaré.

À cette occasion, les deux hommes sont convenus de promouvoir la réalisation de l’examen multidimensionnel du Vietnam dans les meilleurs délais.

*L'examen multidimensionnel par pays est un nouvel instrument de l’OCDE, conçu pour répondre aux réalités des économies en développement. Les décideurs doivent concilier les objectifs économiques, sociaux et environnementaux pour assurer à leur pays une trajectoire de développement durable et aux citoyens une amélioration de leurs conditions de vie.

Dans cette perspective, les Examens Multidimensionnels Pays de l’OCDE visent à concevoir des politiques et des stratégies qui ne se contentent pas de promouvoir la seule croissance économique mais stimulent le développement dans une approche plus globale.

Les Examens sont « multidimensionnels » à plusieurs égards :

- Ils visent plusieurs objectifs de politiques. Les stratégies proposées par les Examens Multidimensionnels Pays visent non seulement la croissance économique, mais aussi sa soutenabilité et son équité, ainsi que les dimensions non-matérielles du bien-être.

- Ils analysent des problématiques transversales et couvrent un spectre large de politiques. En évitant d’analyser sous un angle sectoriel, les Examens Multidimensionnels aident à comprendre les relations sous-jacentes entre les différents défis.

- Ils prennent en compte les différentes dimensions des politiques. Les Examens Multidimensionnels considèrent les complémentarités et les interactions qui existent entre les politiques et, ce faisant, facilitent l’identification des synergies et de la manière dont il y a lieu d’échelonner les politiques pour lever les obstacles au développement.

NDEL